estelle.de-enrique+wanadoo.fr
écrit à

   


Mademoiselle de La Vallière

     
   

Moulay Ismaël

   

Chère Louise Françoise,

Je m'intéresse beaucoup à votre vie, ainsi qu'à celle des contemporains de Louis XIV. J'aimerais savoir s'il est vrai que votre fille devait se marier avec Moulay Ismaël, Sultan du Maroc et ami du Roi Soleil. On dit que ce mariage n'a pas eu lieu, parce que votre fille ne voulait pas abandonner la religion catholique, si chère à vos yeux, pour l'Islam. D'autres disent que ce mariage n'a pas eu lieu, parce que Louis XIV demandait au sultan, en échange, la libération de nombreux esclaves chrétiens. Auriez-vous la gentillesse de me répondre et de me dire qui a raison?

Très amicalement,

Estelle


Bonjour Madame,

Merci de votre intérêt pour ma fille. Cependant je dois vous dire que je ne suis point au courant. Ne vivant plus à la Cour, je n'ai point de nouvelles sur ce sujet. Je sais qu'elle est mariée à présent et qu'elle semble heureuse. Je n'ai pas non plus assisté à son mariage à ma grande tristesse.

Veuillez accepter mes plus sincères salutations Madame.

Louise


Chère Louise Françoise,

Je vous remercie de m'avoir répondu. J'ai lu une biographie de vous, qui retrace assez bien votre vie, je pense, sans trop romancer les faits. Je vous imagine très belle et très douce, envers vos enfants, mais aussi envers le roi et ceux qui vous entourent. À l'inverse, j'imagine Madame de Montespan arrogante et fière et se souciant très peu de son entourage ou du mal que ses actions ou paroles peuvent causer. Il m'a semblé, à travers les réponses que vous avez déjà apportées, que vous lui en voulez pour la manière dont elle a agi et que vous pensez qu'elle agit beaucoup par intérêt et, qu'au contraire de vous, elle aime le roi pour sa condition et non pour l'homme qu'il est. Quel est votre point de vue?

Avant de vous laisser, chère Louise, savez-vous qu'à mon époque, il existe toujours des cravates, surtout portées par les hommes, nouées d'une façon particulière que l'on appelle des «LaVallière»? On dit que c'est vous qui avez lancé cette mode à la Cour et, vous voyez, cette mode dure encore.

Merci beaucoup, chère Louise Françoise, de la simplicité et de la sincérité avec lesquelles vous répondez à toutes les questions et indiscrétions que nous nous posons. Je vous admire énormément pour votre courage, la vie et les humiliations que vous avez affrontées à la Cour, et pour le courage qu'il vous a fallu pour passer d'un monde fastueux à la sobriété d'un couvent.

À bientôt, je l'espère. Très amicalement,

Estelle


Bonjour Mademoiselle Estelle,

Merci beaucoup pour ces belles paroles que vous m'offrez, vous être très gentille. Vous voulez savoir mon point de vue, eh bien, il est pareil au vôtre, mademoiselle, je pense la même chose.

Je suis contente d'apprendre que j'ai donné mon nom à quelque chose d'utile, mais sachez que c'était pour me cacher le cou que j'utilisais le foulard, car je n'ai pas un joli cou. Donc, en faisant cela, je l'ai caché, mais je ne savais pas que je partirais une mode quelconque, m'en voilà heureuse .

Je vous offre mes amitiés les plus sincères.

Louise


Chère Louise Françoise,

Merci pour le temps que vous m'accordez. J'aimerais savoir quelles étaient vos relations avec madame de Montespan; était-elle agréable avec vous? J'imagine que vous vous sentiez humiliée. Que vous a apporté le Carmel? Le repos? La tranquillité? N'avez-vous point eu de regrets, et si vous pouviez changer les choses, feriez-vous différemment?

J'espère que vous pardonnerez ma curiosité. Vous savez mon admiration pour vous.

Très affectueusement,

Estelle


Chère Estelle,

Madame de Montespan n’est pas agréable avec les gens avec qui elle juge être en compétition. J’ai ressenti de l’humiliation, oui, mais n’était-ce pas là le juste châtiment de mes péchés?

Le carmel me sauve, madame… Je mets toutes mes espérances, mon existence dans les mains de Dieu. Lui seul compte, désormais.


On ne peut refaire le passé, et sans doute referais-je tout exactement de la même façon, mais quelle importance cela a-t-il?


Louise