Trop de haine au Congo!
       

       
         
         

Edi

      Boujour cher Tintin (et bonjour à Milou aussi),

Je suis en possession de toutes vos aventures, et je suis à chaque fois outré de voir tant de violence dans «Tintin au Congo». 

Envers les personnes noires mais aussi envers les animaux! Pouvez-vous m'expliquer cet écart de gentillesse?

Merci de votre attention.

Je vous salue.
         
         

Tintin

      Bonjour,

Pour lire et apprécier le récit de mon aventure au Congo, il faut tenir compte de la période où tout cela s'est passé. Ce qui était socialement acceptable à cette lointaine époque (1930), ne l'est plus aujourd'hui. Évidemment, les moeurs ont évolué et c'est très bien ainsi. Il faut aussi comprendre que Monsieur Hergé a réalisé l'album relatant mon aventure là-bas en se basant sur nos témoignages et sur ceux de son entourage. De toute évidence, mon biographe en était à ses débuts et son manque d'expérience aura, certes, altéré son bon jugement. Bref, le récit est très romancé et certaines exagérations sont pour le moins évidentes...

En 1946, Hergé a retouché l'histoire et procédé au coloriage des dessins. Je ne suis pas très sûr qu'il s'agissait d'une bonne idée. Il aurait peut-être mieux valu que l'album demeure intact, comme celui concernant mon voyage au pays des Soviets. De cette façon, les lecteurs des générations suivantes, dont vous êtes, auraient mieux compris le contexte global de sa réalisation.

Malgré ses défauts, je trouve que la lecture de mon aventure au Congo est indispensable pour mieux apprécier tout le cheminement de l'oeuvre réalisé par Hergé.

Cordialement,

Tintin et Milou
Moulinsart