Tes qualités et tes défauts
       

       
         
         

Arthur

      Cher Tintin,

Je te remercie beaucoup d'avoir répondu à ma première lettre et en plus de l'avoir fait aussi vite. J'ai donc décidé de continuer à t'écrire car j'aimerais encore savoir quelques petites choses. J'aimerais bien que tu fasses ton autocritique. Tu as bien sûr beaucoup de qualités mais comme tous les êtres humains des défauts. Je pense t'en avoir trouvé un: c'est ta façon d'être aussi têtu. Mais peut-on vraiment appeler cela un défaut, surtout quand on sait que cette obstination t'a permis de retrouver ton ami Tchang au Tibet. Bref, j'aimerais savoir si tu arrives à te trouver d'autres défauts.

Je voulais aussi te dire que le «secret» de ta date de naissance a peut-être une réponse. En effet, dans l'épisode «Le secret de la licorne», quand le pickpocket te vole ton portefeuille et qu'il regarde à l'intérieur, on y apprend quelques petites choses: ton métier, ta nationalité (deux choses que tout le monde devrait savoir) mais aussi ton année de naissance (1929). Malheureusement, la date précise reste inconnue. D'ailleurs, grâce à ce pickpocket, on apprend que le nom de famille d'un des Dupondt est Thompson, non?

Voilà. J'aimerais bien avoir ton avis sur ce que je viens d'écrire.

Merci d'avance,

Arthur
         
         

Tintin

      Bonjour Arthur,

Voilà une excellente question! Rassurez-vous, je suis comme tout le monde et j'ai plus d'un défaut.

Par exemple, vous remarquerez que je ne suis probablement pas assez «contemplatif».Lors de mes aventures, je prends rarement le temps d'apprécier les paysages, les monuments et les architectures. Je ne suis pas non plus suffisamment organisé en matière d'itinéraire. En effet, j'ai le défaut de très peu organiser mes voyages...

En ce qui concerne ma date de naissance, ce n'est pas vraiment un secret, je suis né le 10 janvier 1929.

Finalement, je me dois de vous contredire. Thompson et Thomson sont les noms en version anglaise des Dupond et Dupont. Ceux qui ont traduit les albums de mon biographe ont cru que ce serait plus facile pour les anglophones de prononcer Thompson, avec et sans «p». Il est vrai que la phonétique «du-pont» n'est pas évidente en langue de Shakespeare...

J'espère que ces réponses vous satisferont.

Votre ami,

Tintin