Milou le chien qui parle
       

       
         
         

Luc St-Germain

      Bonjour Tintin,

Après avoir lu à plusieurs reprises le récit de vos aventures, me voilà bien heureux de pouvoir vous écrire enfin!

Quelque chose me tracasse lorsque je lis vos albums: l'on surprend souvent Milou à parler, même si celui-ci est un chien. Aux dernières nouvelles, les chiens dans mon pays n'ont pas une anatomie propice à la conversation telle que nous la connaissons.

Vous me direz peut-être que quand cela survient, personne ne répond à Milou, ce qui suggère que ces paroles sont en fait la traduction (telle qu'imaginée par Hergé) de ses aboiements, qui reflètent sa pensée du moment. Soit.

Mais je me souviens d'au moins une circonstance où vous répondez aux propos de Milou: dans Tintin en Amérique, vos chemins se sont séparés pendant un bon moment, et lors de vos retrouvailles, Milou vous raconte ses aventures et vous commentez sur celles-ci, démontrant bien que Milou a effectivement parlé et non aboyé (aussi, il consommait un breuvage À L'AIDE D'UNE PAILLE, ce qui est d'autant plus étrange pour un chien...).

Hmm j'y songe, si vous avez été en mesure de développer la compréhension du langage des éléphants, avez-vous la capacité d'interpréter les aboiements de Milou?

Luc St-Germain
         
         

Tintin

      Bonjour,

En effet, Milou parle dans les premiers albums, ce qui paraît un peu absurde avec le recul. Je vous l'assure, Milou est un brave chien qui aboie comme les autres. Par contre, Hergé n'a fait que raconter sous forme de bande dessinée les aventures que j'ai vécues réellement, et bien entendu il a parfois adapté la réalité. C'est ainsi que dans mes premières aventures, il avait cru bon de me faire dialoguer avec Milou, mais il a vite décidé de donner une touche nettement plus réaliste à ses récits. Tout de même, j'avais parfois l'impression que Milou souhaitait vraiment me répondre par les mots que Hergé lui donnait!

Cordialement,

Tintin