Le récit inconnu du capitaine Haddock
       

       
         
         

Edi

      Bien le boujour cher Tintin (bonjour à Milou aussi),

J'ai relu pour la énième fois votre aventure au pays de l'or noir, et je profite donc de l'oportunité de vous écrire pour vous faire part d'une interrogation qui reste depuis trop longtemps sans réponse: comment le Capitaine Haddock est intervenu dans cette affaire? La réponse aurait pu être divulguée si le grand farceur Abdallah n'avait pas mis un faux cigare dans la boîte. D'ailleurs, comment va cet «adorable bambin»?

J'espère que vous pourrez m'éclaircir sur ce sujet.

Je vous salue,

Edi
          
          

Tintin


 
Bonjour,

Abdallah va bien. Il est toujours aussi farceur… Il était parmi nous lors des festivités de Noël dernier et le capitaine en conserve un souvenir… impérissable.

En ce qui concerne l’intervention du capitaine lors de mon aventure au pays de l’or noir, tout ce que l’on sait, c’est que c’était «à la fois simple et compliqué…» Et depuis le cigare explosif de «l’adorable bambin», impossible d’en savoir davantage.

Mais je n’ai pas renoncé!

Cordialement,
Tintin