L'alcool au péjoratif
       

       
         
         

Jean-Luc des Alpins

      Tintin,

Pourquoi tant de péjoration envers l'alcool dans vos aventures. Il n'y a que des extrêmes: le capitaine qui est alcoolique et vous qui ne buvez jamais. Hergé ne montre que le côté mauvais de l'alcool aux jeunes lecteurs.

Pourquoi n'êtes-vous pas tout simplement des adultes responsables qui savent apprécier un verre de temps à autres tout normalement? Pourquoi ne pas donner l'exemple aux jeunes?

Jean-Luc des Alpins
         
         

Tintin

      Bonjour Jean-Luc,

Je crois que vous êtes un peu dur avec Hergé. Il est vrai que le Capitaine apprécie bien un verre de Loch Lomond de temps à autre et que je ne suis pas un grand amateur d'alcool, mais je ne crois pas que mon regretté ami n'ait choisi d'illustrer que le mauvais côté de l'alcool dans ses récits de mes aventures. Nous sommes comme nous sommes, voilà tout. Toutes ces soirées passées incognito à Moulinsart autour d'un bonne table et d'une bonne bouteille, entre adultes responsables comme vous dites, Hergé ne les jugeait pas compatibles avec le rythme qu'il souhaitait donner à ses récits. Après tout, ce n'est que quand le Capitaine abuse un peu trop de la dive bouteille qu'il peut nous mettre dans le pétrin...

Cordialement,

Tintin