Gastronomie
       

       
         
         

Philippe Sabardu

      Mon très cher ami,

Je vois que de nombreux correspondants s'inquiètent (à juste titre d'ailleurs) de ta vie sentimentale. Or il est une autre fonction vitale sur laquelle un lourd voile pudique est également posé c'est la nourriture.

Alors que pour ma part j'ai dévoré tes aventures et que bien souvent j'en reprends une petite louche, je n'ai pas souvenir de t'avoir jamais vu manger... peut-être les beuveries de Qui-tu-sais t'ont-elles éloigné de la chose gastrique, peut-être es-tu sous le coup d'un régime draconien et inavouable (il faut dire que tu as dû garder les mêmes fringues presque cinquante ans...)

Peut-être manges-tu salement ce qui aurait pu amener notre ami Hergé à discrètement faire l'impasse sur tes goinfreries afin de préserver notre belle jeunesse (dont je fus) de ces dérives...

As-tu des préférences gastronomiques trop typées? (moules frites) Ou peut-être simplement n'aimes-tu rien d'autre que le crabe en boîte... Ces questions sont insoutenables, puisque aujourd'hui nous avons la chance de pouvoir te les poser, sois gentil, réponds donc, ne me laisse pas sur ma faim.

Je t'embrasse avec tendresse comme on le fait à un ami d'enfance.

Philippe
         
         

Tintin

      Cher Philippe,

Il me faut vous expliquer que Hergé devait relater et illustrer mes aventures dans un nombre limité de pages. Aussi, il ne s'est généralement attardé qu'aux faits saillants d'une histoire, laissant de côté les détails anodins. Mon hygiène personnelle et mon alimentation font partie de cette dernière catégorie. Malgré cela, à plus d'une reprise, vous me verrez à table dans les albums de Hergé. Prenez un instant pour relire le compte rendu de mon périple au Tibet et vous me verrez me sustenter plus d'une fois.

D'une façon générale, puisque je me préoccupe de ma condition physique, mon alimentation est à la fois variée et équilibrée, toujours sans excès. J'ai tout de même un penchant pour les viandes et les charcuteries de la boucherie Sanzot...

Je vous les recommande!

En vous remerciant de cette question,

Tintin