À propos de ton papa
       

       
         
         

Arnaud

      Bien cher Tintin,

On remarque que, dans tes aventures, tu défends toujours la veuve et l'orphelin. Tu es bon, généreux et toujours «équitable»... Pourtant circulent en Belgique, depuis quelque temps, des paroles et des reportages peu élogieux sur ton papa George Rémi pendant la guerre (collaboration, écrits antisémites, etc.)

Comment expliques-tu cette dichotomie entre ton état d'esprit et celui d'Hergé?

Bien à toi,
Arnaud
         
         

Tintin

      Bonjour Arnaud,

Beaucoup de calembredaines circulent et je crois que nous pouvons en attribuer la source à la relation d'affaires entre Hergé et «l'illustre» Léon Degrelle.

Votre lettre me permet de répéter que la relation professionnelle entre les deux hommes était tout à fait apolitique. De plus, j'insiste pour mentionner que Hergé n'avait absolument rien d'un fasciste et le récit de mes aventures en Syldavie le prouve!

Il y aura toujours des gens mal intentionnés qui croient grandir en abaissant les autres. Je vous invite à vous méfier de ces personnes. Ce sont elles qu'il faut dénoncer!

Cordialement,

Tintin