Une question me chiffonne!
       

       
         
         

Nikko

      Bonjour monsieur Socrate,

Une question me chiffonne, que pensez-vous de la liberté, pensez-vous être libre, pensez-vous que tout le monde soit libre? On a une expression que pas mal de monde utilise de nos jours: «je suis libre de faire ce que je veux»! Mais cette expression ne serait-elle pas fondée par des droits, la liberté signifie-t-elle avoir des droits? En gros qu'est-ce que la liberté, je ne comprends plus, est-ce qu'être libre signifie faire ce que l'on veut? Dans ce cas, est-ce que l'on est libre de faire des crimes? Non, alors peut-on dire que l'on est libre de faire ce que l'on veut? Est-ce que le choix «entre» dans la définition ou l'essence du mot liberté!!! 

Vous et moi sommes-nous libres de faire ce que l'on veut, telle est la question que je pense être la principale. Je pense que la signification du mot liberté se situe dans cette expression!

Merci à vous de bien vouloir éclairer ma lanterne, êtes-vous d'accord avec mes suppositions?

Merci à vous de bien vouloir m'en faire part... à la prochaine mon très cher ami!

Nikko
         
         

Socrate

      Nikko, oublie un peu les crimes et autres fadaises faisables mais lourdes de conséquences.

Je te coupe un doigt, es-tu libre de le faire repousser comme le font les crustacés de leurs pinces? Monte sur une falaise et élance-toi dans l'air comme un petit oiseau, es-tu libre de faire cela? On rapporte que dans des pays lointains, de gros serpents avalent tout leur repas sans mâcher et le digèrent en trois semaines. Es-tu libre d'essayer cela? Es-tu libre de dormir tout l'hiver, comme l'ours, ou de ne dormir que par périodes de quatre minutes, comme la girafe? Pond-moi donc un oeuf, tiens, comme la dernière des poules du jardin, que je constate l'ampleur de ton libre arbitre.

Alors Nikko, es-tu libre, toi homme, joyau de la création qui ne fait rien de tout cela?

Socrate