Sortir de la caverne
       

       
         
         

Adonis

      Cher Socrate,

Je me demandais seulement comment vous avez fait pour me juger après que je vous ai écrit deux fois. Certes je suis ignorant et c'est assez facile à deviner puisque nul homme ne peut avoir la connaissance. Les connaissances de l'humanité entière sont très petites alors je n'ose pas imaginer les miennes. Cependant, j'avais eu quelques échos sur votre mort et je vous les ai communiqués. Je crois par contre avoir mal saisi votre allégorie puisque je croyais que d'être sorti voulait dire savoir la petitesse de nos connaissances alors que la définition que vous donnez dans votre dernier message est qu'être sorti de la caverne veut dire tout connaître. 

Encore loin de moi est votre pensée.

Au plaisir,

Adonis
         
         

Socrate

      En entendant ceci, je me suis levé d'un coup sec pour te crier ma réponse comme je le fais pour toutes mes correspondances avec le futur, et je me suis cogné le crâne sur cette conne de grotte. Aie, ah la la que c'est dur... et vachement peu spacieux, en plus...

Ton Socrate, qui pense à toi beaucoup et qui te juge peu.