Socrate vs Platon
       

       
         
         

Adonis

      Cher Socrate,

J'aimerais bien avoir votre opinion à savoir si des relations amoureuses entre un disciple et son maître peuvent altérer la qualité de l'enseignement qui y est prodigué.

Au plaisir d'avoir de vos nouvelles.

Adonis
         
         

Socrate

      Une conception bien austère et magistrale de l'enseignement se dégage de ta question, beau Adonis. Sans vouloir faire de calembour facile, je vais te demander de prendre l'affaire par l'autre bout. Oublie tes maîtres. Pense à tes amants. Et dis-moi, te serait-il possible de ne rien apprendre du tout d'un homme dont tu es amoureux fou, quand ton attention à son égard est maximale, gigantesque, infinie? Te serait-il louable de ne rien lui inculquer quand tu es prêt à tout lui donner, tout lui céder, capituler intégralement à son irrésistible puissance, à sa tyrannique beauté?

Dis-moi, Adonis?

Socrate


 



 

Adonis


 
Cher Socrate,

Vraiment, je trouve votre réponse très logique d'autant plus qu'elle vient de vous, je vois que votre maïeutique ne vous quitte pas malgré les années. En effet, il est très facile d'apprendre d'une personne aimée.

Merci de votre réponse.

Votre Adonis