Socrate vs Nietzsche
       

       
         
         

Maxime Latour

      Bonjour illustre Socrate,

J'ai le regret de vous informer que plus de deux mille ans après votre mort un personnage du nom de Friedrich Nietzsche vous a jugé fort sévèrement. Après avoir pris connaissance du texte «Le problème de Socrate» (vous avez tout de même quelques milliers d'années à rattraper), je vous serais très reconnaissant de me communiquer vos impressions.

Merci beaucoup.

Maxime Latour
         
         

Socrate

      Quiconque me juge sévèrement me suscite d'emblée une impression positive. Mais votre Niet-je-ne-sais-trop (mon stylet s'embrouille) devrait faire attention. S'il ne surveille pas ses disciples, il risque de se retrouver momifié comme je l'ai été. Et ça, ça fait mal où ça passe. N'êtes-vous pas vous-même en train de lui faire le coup? Le fait est que façonner des idoles, c'est humain... trop humain...

Socrate