Thach Dung
écrit à

   


Socrate

     
   

Se connaître soi-même

   

Mon cher Socrate.

Se connaître signifie connaître ses capacités, mais toi te connais-tu toi-même?

Aujourd'hui je fais encore avec mes ami(e)s ta technique d'autrefois (surtout aux demoiselles de ma classe): je prends un miroir et je leur demande de se regarder en leur disant «connais-toi toi-même.»

Mais que doit voir cette personne à travers cette glace? Une partie d'elle-même? Son intérieur? Comment se regarder dans une glace permet-il de se connaître soi-même?

Merci de me répondre dès que tu en auras le temps.

Ton fidèle élève


Cher et inconstant élève,

Comme j'ai en mon esprit l'objectif de te faire te connaître toi-même, il faudrait que tu soutiennes deux de mes questions, avant que j'envisage d'aborder les tiennes. D'abord, pourquoi appliquer ta procédure surtout aux demoiselles? Ensuite, pourquoi utiliser une froide surface miroitante en lieu et place d'une fine conversation?

Socrate