Les vertus des drogues douces
       

       
         
         

Djilos

      Salut, père Socrate...

J'ai eu à lire plein d'écrits de Platon sur différents sujets, mais j'ai jamais eu l'opportunité de lire un écrit sur les vertus des drogues «douces». Alors si c'est possible j'aimerais bien que vous me donniez votre avis sur cette question... 

Merci.

Respectueusement,

Djilos

 

       
         

Socrate

      Plus les drogues sont douces, plus elles sont vertueuses. Les pythagoriciens parleraient ici d'un mouvement asymptotique. À l'infini, on trouve la drogue la plus douce qui est l'absence de drogue. Elle correspond à la vertu intégrale, qui est un mystère aussi inconnu qu'ordinaire...

Voilà. Cette fois, il faudra se lever un autre jour pour attraper Socrate en flagrant délit de corruption de la jeunesse...

Ton ami Socrate, sophiste à ses heures...