Les odeurs et relations humaines
       

       
         
         

Julie

      Cher Socrate,

J'ai souvent remarqué autour de moi que plusieurs facteurs affectent les relations que les gens entretiennent entre eux. Aussi m'est-il arrivé de me questionner sur la valeur de l'intervention des odeurs dans ces relations. Ne serait-il pas possible qu'une certaine odeur puisse nous attirer plus qu'une autre? Une odeur qui nous repousse pourrait-elle être la cause d'un froid entre deux personnes? J'apprécierais énormément avoir votre opinion sur ce sujet. Il ne s'agit que d'une hypothèse, et pourtant, quelque chose me pousse à croire qu'elle pourrait s'avérer...

En espérant votre pensée à ce propos, je vous remercie de votre attention.

Julie
         
         

Socrate

      Julie, il y a deux sortes d'odeurs: les odeurs en abîme et les odeurs en saillie.

Les odeurs en abîme, ce sont les odeurs par la négative, celles qui résultent d'un manque, d'une carence. Odeurs se manifestant parce qu'on ne se lave pas assez, parce qu'on est fluant de sang ou gangrené, parce qu'on est tombé dans le bourbier des porcelets. Celles-là sont négociables. Ont peut laver, soigner, rabrouer, rire et récurer. Les odeurs en abîme ne compromettent pas l'amitié et ne lui survivent pas.

Mais il y a les odeurs en saillie. Celles dont on s'affuble par vrai choix. Un parfum, l'odeur de notre nourriture, de nos libations ou de nos rites. Celles-là, si elles puent à la narine de l'autre, il vaut mieux renoncer à l'intimité amicale. C'est que les odeurs en saillie résultent d'un long cheminement voulu et volontaire et ne seront donc pas abandonnées sans lutte.

Il faut distinguer ces odeurs et surtout ne pas les confondre. Alors, le problème devient celui d'un trait humain comme les autres.

Socrate
         
         

Julie

      Cher Socrate,

Je vous remercie grandement de votre réponse réfléchie. Cependant, une interrogation a surgi dans mon esprit à la lecture de votre explication. Ne croyez-vous pas que chaque personne a une odeur personnelle, unique, dont elle est dotée dès la naissance? Mis à part les odeurs de nourriture, de parfum, de pourriture... n'avez-vous jamais remarqué que chaque personne dégage une faible odeur très unique, très personnelle? Si oui, pensez-vous qu'elle pourrait influencer une amitié ou hostilité entre deux personnes?

Encore une fois, merci de votre considération.

Au plaisir de recevoir votre avis,

Julie
         
         

Socrate

      Non aux deux questions (mais j'ai un pif bien moche et si peu opérationnel...)

Socrate