Le modèle du philosophe roi chez Platon
       

       
         
         

René Monne

      Cher Socrate,

J'aimerais connaître votre opinion sur le modèle du philosophe roi chez Platon. Pensez-vous que la cité peut s'améliorer si elle est dirigée par un philosophe? Ne pensez-vous pas qu'il puisse exister, malgré tout, un danger, étant donné que même les philosophes qui, en théorie, ne sont pas censées agir ainsi, pourraient abuser de leur autorité et de leurs connaissances pour «manipuler» la population? Ou pensez-vous que la sagesse des philosophes et leurs lumières doivent leur permettre de ne pas profiter de la situation en exerçant au mieux leurs fonctions afin de servir les intérêts des citoyens?

Merci d'avance

«Et quand bien même»
         
         

Socrate

      Salut,

Je crois que ce Platon a encore une fois forcé la dose avec cette histoire de philosophe roi. Mais il n'est pas le seul. Épicure opte pour le philosophe ermite et Diogène penche pour le philosophe clochard. Moi je crois plutôt au philosophe quidam, pour tout dire...

C'est une propension démocratique de ma part, mais rassure-toi: c'est la seule. Et elle me protège passablement contre les risques de dérives que tu signales.

Socrate