La peine de mort
       

       
         
         

Léopold Malcolm

      Salut ô grand Socrate,

J'espère que tu te portes très bien. Je n'ai pas de mon côté de plainte à faire... Je ne sais pas s'il est possible de parler en direct avec toi online; je veux dire s'il y a possibilité de prendre un rendez-vous avec toi pour «chater».

De toutes les manières la question qui me tient aujourd'hui est celle de savoir ce que tu penses de la peine de mort. Ô grand Socrate, que penses-tu de la peine de mort, toi qui as aussi été condamné à cette peine capitale. Penses-tu qu'elle a lieu d'être ou penses-tu que les hommes n'ont pas le droit de décider de la vie d'autrui?

Porte-toi bien...

 

       

 

       

Socrate

      Si je te dis qu'il n'est pas souhaitable de condamner à mort, j'en serai amené à dire qu'il n'est pas souhaitable que le hoplite combatte pour défendre sa patrie, et tue en situation dite de légitime défense. Or j'ai fait le contraire...

Te dire qu'il est souhaitable de condamner à mort ne m'est pas très agréable non plus, après que toi, et bien d'autres correspondants de Dialogus, m'avez fait comprendre que c'est là le sort peu reluisant qui conclura ma propre vie...

Note bien la situation, mon beau Leopold Malcom: ici Socrate cale...

Socrate