La dialectique et l'ironie socratique
       

       
         
         

Louise Morneau

      En lisant la définition du mot «ironie» avec mes élèves de cinquième secondaire en classe de français dans le dictionnaire Larousse, j'ai appris qu'il existe une ironie «socratique». Il s'agit, selon les auteurs dudit dictionnaire, en une «manière de philosopher propre à Socrate, qui posait des questions apparamment éloignées entre elles, pour mettre l'interlocuteur en contradiction avec lui-même.»

Donnez-moi un exemple de ces questions, d'un échange où votre opposant s'est contredit. Je voudrais illustrer cette ironie.

On associe en outre votre nom à la «dialectique». Pouvez-vous me citer un exemple de ce type de raisonnement?

Merci.

Louise Morneau

 

       

 

       

Socrate

      Allez-vous me contredire si je vous affirme que je viens juste de répondre à vos deux questions?

Socrate