Illusion
       

       
         
         

Alexandre

      Bonjour de nouveau Socrate,

Depuis quelque temps, je suis confronté à quelques intéressantes théories, fictives ou scientifiques. Par exemple, mon professeur de physique nous explique que le temps n'est qu'un concept humain, et que le passé et le futur n'existent pas: la mémoire étant tout simplement un courant électrique. Celui-ci nous a donc expliqué qu'il pourrait donc être possible que quelqu'un puisse programmer nos mémoires, nous donnant l'illusion d'un passé vécu. (J'espère que de votre cercle d'existence, vous pouvez avoir accès à certaines sources d'information pouvant vous éclairer sur notre époque; quoi qu'il en soit, si quelque chose vous semble obscur, n'hésitez pas à me le faire remarquer). Bref, il serait possible que certains individus puissent régir notre vie en altérant notre mémoire et autres paramètres s'y rattachant directement. Outre que sur le point de vue scientifique, religieusement, le bouddhisme argue depuis le début des siècles que tout est illusion sur terre, la littérature et le cinéma de la science-fiction nous proposent des hommes contrôlés par des êtres invisibles qui régissent l'univers ambiant. (Pensons à la Matrice ou au jeu de rôle Mage: the Ascension). Vous le voyez, on véhicule beaucoup de choses concernant l'illusion de notre réalité. J'aimerais donc savoir vos positions face à cette vision d'un univers ambiant illusoire, de la non-existence du temps physique et du terme illusion en général. Cela est-il plausible?

Merci,
Alexandre

 

       

 

       

Socrate

      Mon beau Alexandre,

Le monde comprend un élément illusoire. Pour t'en aviser fais l'expérience suivante. Prends une coupe de brouet liquide bien lisse et bien noir, celui que les Spartiates boivent d'un trait, et un grand vase plein à ras bord de bon lait de chèvre. Pose le grand vase sur une roche plate de façon à bien voir la surface blanche du lait. Fais ensuite tomber des gouttes de brouet noir une à une à intervalles bien distincts dans le vase de lait, en redressant la coupe à chaque fois pour bien séparer les gouttes. C'est seulement à la sixième ou à la septième goutte de brouet noir que la surface de lait commencera à se griser quelque peu, alors qu'il est évident pour notre pensée que le brouet commence à noircir le lait dès la première goutte... Cet élément illusoire des six premières gouttes de brouet noir versées dans le grand vase de lait finit d'autre part quand même par bel et bien se résorber à la septième, et le retard de nos sens à percevoir le changement de couleur en vient à se rajuster sur la réalité du monde. Je crois qu'il en est autant de toutes ces doctrines du monde illusoire, du temps inexistant, etc. Elles érigent en illusion pure et intégrale ce qui n'est qu'une subtile distorsion de nos sens et de notre entendement. Tu me comprends, Alexandre?

Socrate
         
         

Alexandre

      Bref,

L'illusion ne serait que l'incapacité à décrire, selon nos standards et notre niveau d'interprétation, les différents éléments subtils de notre environnement? Donc l'illusion n'est que temporaire et serait un voile couché sur la vérité?
         
         

Socrate

      Un voile tissé par dix mille mains, parmi lesquelles celles de nos maîtres furent les plus industrieuses.

Socrate