Carpe Diem
       

       
         
         

Maude

      Cher Socrate,

Quand tu as énoncé «Je suis le plus sage des hommes car je sais que je ne sais rien», quelle est l'exacte citation? Selon toi, que représente l'existence et es-tu pour le «Carpe Diem»?

Pour l'instant c'est tout.

Maude
         
         

Socrate

      Bonjour Maude,

Ta citation me paraît d'une exactitude suffisante et le Carpe Diem ne me dérange pas spécialement tant qu'il ne nuit pas à la saine élucubration spéculative.

L'existence représente pour moi l'opportunité de discuter philosophie avec une certaine Maude dont les préoccupations rencontrent subtilement les miennes en un culminement pur et fragile. Il vaut bien le coup d'avoir engendré les fracas infinis d'un univers entier pour vivre la netteté de ce petit moment unique.

Socrate
         
         

Maude

      Cher ami,

Il est effectivement vrai, selon moi, que l'existence est parfois agréable et utile en quelque sorte mais, on doit se l'avouer, elle ne l'est pas constamment. Et on aura beau débattre là-dessus, sur tout, sur rien, cela ne mènera jamais à rien car personne ne détient la raison. Tout est basé sur des points de vue personnels ou de groupes. Donc, dans la vie, nous aspirons tous à une quelconque grandeur d'âme et ouverture d'esprit et à une connaissance plus accrue de notre propre personne et des autres, ainsi que sur les interrelations, mais toujours de notre point de vue. Deux points de vue peuvent se rejoindre mais il est pratiquement impossible qu'ils soient en tous points identiques. Cette même réflexion est la mienne et elle est basée sur mon propre point de vue donc... qu’y a-t-il à comprendre? Être ou ne pas être? Cela fera-t-il vraiment une différence? Personnellement, je vis très bien avec le fait d'être en vie, mais pourquoi, même en me rendant compte de tout cela, pourquoi ai-je encore le goût de vivre? Peut-être est-ce justement parce que je sais que ce n'est que ma façon de voir les choses et que je n'ai pas nécessairement raison.

Maude
         
         

Socrate

      Tiens, Maude, je me suis rendu sur l'agora ce matin à l'aube et j'ai constitué un petit groupe unifié à qui j'ai annoncé votre certitude sereine selon laquelle: «tout est basé sur des points de vues personnels ou de groupes». Alors j'ai ici avec moi un groupe formé de quatre hirsutes, de deux édentés, de mon épouse Xanthippe et d'un gardien de poulets, auxquels je me joins, moi, Socrate. Cette secte nouvelle de penseurs cruciaux a la certitude absolue que si vous, Maude Lavoie du XXIe siècle, courez vous jeter dans un précipice, vous aller y descendre doucement, comme une plume, et atterrir sans mal.

Allez, Maude, vous pouvez vous jeter dans un gouffre. Socrate a réussi à produire la certitude collective de votre survie. Le point de vue gouvernant le fait, selon vous à tout le moins, vous voici catapultée indestructible. En effet, votre indestructibilité est basée sur l'opinion de ma petite secte improvisée qui y croit vraiment très dur. Alors bravo.

Bravo pour votre audace. Bravo pour votre sagesse.

Socrate
         
         

Maude

      Ô Socrate. Je suis ébahie, bouche bée, presque catastrophée à l'idée que vous vous soyez soucié de mon opinion. Merci infiniment pour cet encouragement. Alors, selon vous, qu'est-ce qui nous pousse à rester en vie, si les plaisirs, les bonheurs, les efforts ne mènent à rien en bout de ligne?

Cordialement vôtre,

Maude
         
         

Socrate

      Le simple fait que le mythe du bout de la ligne engendre autant d'efforts, de bonheurs, de plaisirs qui, eux, sont tous plus jouissifs en leur instant fugitif que pour ce qu'ils tendent à donner en bout de ligne: ce fameux rien dont on se fiche tous souverainement dans le fond sans s'en rendre compte.

Socrate
         
         

Maude

      Oui, en effet. Mon point de vue rejoint le vôtre. Mais il s'agit encore là de simples points de vue. Et, selon moi, ni le plus grand des philosophes, ni moi-même, ne détenons La Vérité, mais en fait, une parcelle, comme chaque être humain. Mais existe-t-il une pure et véridique vérité? Si oui, qui est-ce qui la détient?

Maude
         
         

Socrate

      Le fait qu'on ne puisse pas la mettre en amphore ne compromet pas l'existence de la mer. De la même façon, vous me demandez où se trouve la vérité? Je réponds: elle est dans le monde.

Socrate
         
         

Maude

      Vous avez effectivement une certaine sagesse, je dois l'avouer. N'êtes-vous jamais angoissé? Avez-vous vraiment toujours réponse à tout? Vous ne vous posez jamais de question sans réponse?
         
         

Socrate

      Je suis souvent neurasthénique mais jamais angoissé. Je n'ai pas réponse à tout mais j'ai des questions sur tout. Et surtout: c'est à la question me demandant si je me pose des questions sans réponse que... je ne trouve pas de réponse.

Socrate
         
         

Maude

      Je réalise alors qu’une question peut être considérée comme une réponse… car il n'y a pas d'ultime vérité. Elle est un tout variable.

Maude
         
         

Socrate

      Disons: questionnable...

Socrate