Besoin de religion
       

       
         
         

Gabriel

      Cher Socrate,

Depuis toujours, l’être humain utilise la religion pour expliquer ce qu’il ne comprend pas. Cependant de nos jours on peut remarquer que le besoin de religion est à la baisse, surtout dans les villes peuplées des pays industrialisés.

Selon vous, quelle est la cause de cette baisse du besoin de religion?

Gabriel
         
         

Socrate

      La religion repose sur les quatre fondements durs suivants: peur, ignorance, docilité, conformisme traditionnel. Si les gens ont moins peur de la maladie ou de la mort, s'ils ont plus d'explications raisonnables et sensées du monde qui les entoure, s'il sont rétifs et rebelles face aux autorités, s'ils ne font pas les choses mécaniquement uniquement parce que leurs parents les faisaient, la religion va inexorablement péricliter.

Cela me contrarie aussi, mais c'est un fait...

Socrate
         
         

Gabriel

      Cher Socrate,

Cette réponse suscite une autre question pour moi. Je voudrais savoir si vous croyez que tous les pratiquants, incluant les grands philosophes croyants, sont peureux, ignorants, dociles ou conformistes. J'ai appris après avoir fait quelques recherches que des grands hommes tels que Bach, Einstein, Descartes, Pascal et Kant étaient croyants. Personnellement, je ne pense pas que ces hommes étaient crédules ou dociles. Qu'en pensez-vous?

De plus, vous suggérez dans votre réponse précédente que l'homme croit moins aux explications des religions en raison de l'évolution scientifique. Croyez-vous que la science peut ou pourra tout expliquer?

Merci d'avance.

Gabriel
         
         

Socrate

      Tes savants «croyants» sont des conformistes, pire des hypocrites. Ils ne croient pas, mais vont au temple pour s'acheter la tranquillité. Impartial, contrairement à toi, j'ai pris mes petits renseignements, en causant avec mes copains de Dialogus. Souviens-toi quand même aussi un peu de Thalès de Milet, Epicure, Démocrite, Spinoza, Diderot, Helvétius, Marx, Picasso. Tous athées... Cela compte aussi... Pleurons ensemble, toi et moi, nous qui croyons si fort à tous nos fantômes.

Je te dis cela un peu à l'aveuglette. Je ne suis jamais qu'un vieux Grec qui a des amis dans l'extra-temporel. Fais-en ce que tu veux. De plus, je ne sais pas exactement ce qu'est la science, mais tout expliquer reste un problème délicat. Disons quand même que la connaissance augmente sans arrêt et qu'il ne m'est pas possible à moi en mon temps d'entrevoir ce qui pourrait la faire plafonner.

Finalement un des membres de l'équipe éditoriale de ce forum a eu ce mot à ton propos: «Ce correspondant, c'est de l'engeance de curé, Socrate, il faut te méfier». Je n'y comprends rien mais je te le rapporte, pour curiosité.

Si tu veux, méfions-nous ensemble donc, vu que je ne fais jamais rien d'intellectuel sans y convier mon interlocuteur... Et pour se lancer en beauté, commençons par nous méfier de nos certitudes...

Socrate