Anti-prémonition de l'univers
       

       
         
         

Réjeanne Fillion

      Bonjour,

Comment se fait-il que lorsqu'on essaie d'anticiper un quelconque événement dans le futur, cela ne se passe jamais comme on pouvait l'avoir imaginé, même après avoir fait de multiples scénarios possibles. C'est le phénomène inverse de la prémonition!

Est-ce que le seul fait d'avoir imaginé un événement futur fait en sorte qu'il est éliminé de l'avenir?

Merci.
         
         

Socrate

      Non Réjeanne. Tu remplacerais alors simplement de la prémonition par de l'anti-prémonition et celle-ci serait alors une prédiction aussi sûre que celle-là, or, comme tu le signales, elle ne l'est pas, ni dans un sens ni dans l'autre.

Je suggèrerais plus prosaïquement que le futur est inconnu... C'est simple, agaçant, mais sûr. Qu'en penses-tu?

Socrate


 



 

Réjeanne Fillion


 
Cher Socrate,

Vous me paraissez d'un genre assez sceptique sur ce qui est méconnu. Je suis tentée de dire que si on travaille petit à petit et ardemment à la réalisation d'un événement, il va y avoir plus de probabilité qu'il se réalise mais il n'arrivera pas tant qu'on n'aura pas cessé de s'y acharner. En fait je pense qu'il ne se produira qu'au moment où on ne l'attend plus du tout. Est-ce un hasard? C'est ainsi que j'ai observé les événements autour de moi depuis plus de cinquante ans alors je peux difficilement croire qu'il n'y a pas des liens à y découvrir.

Réjeanne


 



 

Socrate


 
Chère Réjeanne,

En appliquant à la lettre ton raisonnement, surtout en méditant la portion de celui-ci portant sur l'acharnement, je suis obligé de te faire observer qu'en agissant comme tu le fais en ce moment même, tu risques de moins en moins d'arriver à me convaincre de ta conception anti-prémonitoire dans un futur proche ou éloigné!!!

Aussi à t'en prendre au mot, il n'y aurait qu'à s'asseoir dans la poussière, ne s'esquinter de rien, errer, vaquer à des broutilles, et une gloire universelle se ruerait sur nous comme tempête? Tu risques de corrompre la jeunesse avec ce genre de doctrine et de comportement, note-le pour mémoire... 

Hmm... C'est exactement et en tout et pour tout ce qui m'est arrivé, remarque. Mais... mais suis-je exemplaire?

Socrate


 



 

Réjeanne Fillion


 
Bonjour Socrate,

Eh bien! je trouve que c'est plutôt facile de dire qu'en fait le futur est inconnu... Nous ignorons pour le moment dans quelle mesure nous pouvons l'influencer. Toutefois, si on analyse les «hasards» de la vie qui font qu'un événement ardemment souhaité ne se réalise que lorsqu'on a arrêté d'y penser, je m'interroge sur ce lien étrange qui pourrait avoir une signification. Est-ce que ce phénomène ne s'est jamais produit au cours de ta vie?

Réjeanne


 



 

Socrate


 
Un peu, mais par hasard. Si tu excuses ma morale un peu rustique, je dirai qu'un événement ardemment souhaité se réalise bien souvent parce qu'on y travaille petit à petit, mais ardemment...

Socrate


 



 

Réjeanne Fillion


 
Eh bien je n'essaie pas de faire valoir qu'il faille se laisser aller et ainsi attendre qu'un destin idéalisé se présente. J'observe seulement que lorsqu'on agit avec trop d'obstination comme par exemple obtenir tel emploi ou avoir une rencontre avec telle personne (en fait sur des événements dont on n'a pas un réel contrôle), cela ne se produit qu'au moment où notre attention est totalement sur autre chose.

Mais je ne tente pas de vous convaincre de quoi que ce soit... je voulais seulement savoir si vous vous étiez fait des réflexions de ce genre.

Quant à la jeunesse, je pense qu'elle est plus éveillée au monde et aux phénomènes qui l'entourent que les gens de ma génération. Loin de moi la pensée de les aviser de ne pas poursuivre intensément des objectifs à atteindre. Le piège, à mon avis, c'est plutôt qu'ils en fassent une idée fixe qui finit par obscurcir leurs pensées plutôt que de passer à autre chose après avoir fait tout ce qu'ils étaient en mesure de faire. À bien des occasions, je me suis réjouie que ce que je recherchais beaucoup à certains moments se réalisât finalement quelques années plus tard comme un grain semé dans une terre fertile... (un peu de poésie finalement)

Sur ce, je vous souhaite que la vie vous présente les occasions que vous espérez vivre au moment le plus opportun.

Portez-vous bien et ne buvez pas trop certains liquides empoisonnés.