Ah l'amour!
       

       
         
         

Cat

      Bonjour Socrate,

Je vis depuis quelques temps des choses difficiles ce qui m'amène à remettre en question une foule de concepts. Voici donc ma question: pourquoi aime-t-on? Difficile de répondre je sais mais j'ai confiance.

Merci d'avance

Cat

 

       

 

       

Socrate

      Une facon de procéder pour aborder cette question serait de se demander ce qu'il en serait de notre espèce si nous n'aimions pas. La femme cesserait aussitôt de nourrir son mari. Elle abandonnerait ses enfants à tous venants. Le monarque, non qu'il ne le fasse parfois par abus, tyranniserait son peuple plus qu'il ne serait soutenable. Ce dernier, exacerbé, déposerait les tyrans les uns après les autres à défaut de s'y attacher, et la polis perdrait vite toute organisation. Et combien de poussées d'élévation philosophique seraient à jamais perdues si deux hommes n'étaient attirés l'un vers l'autre par cette pulsion d'amour les poussant à mettre en branle de si riches échanges, qui seront eux aussi demain objets d'amour, de dévotion, de respect?

Il semble assez patent que l'amour est un facteur de cohésion. Il est, avec le respect des traditions, des mânes et des lares la grande assurance d'une perpétuation du grégarisme humain, autant dire de l'humanité dans ce qu'elle a de plus profond. Si tu l'as perdu momentanément, il te reviendra. Car il est une pulsion universelle.

Socrate