Sylvain d'Agaro

écrit à




L'Impératrice Sissi






Strasbourg



Chère Sissi,

Je me présente: on m'appelle Sylvain et je suis français. Je viens plus exactement de Strasbourg. Voici ma question: est-il vrai que vous avez visité Strasbourg et sa cathédrale? Qu'est-ce que vous avez pensé de cette ville alsacienne?


Cher Sylvain,

J'ai effectivement visité Strasbourg et sa cathédrale, il y a très longtemps, en 1874, sur ma route vers le Havre pour ensuite traverser à l'île de Wight. Je me suis d'ailleurs amusée à tromper les badauds, en me rendant à la cathédrale quelques heures plus tôt que ce qui avait été prévu au programme, et j'ai ainsi pu profiter de la visite bien tranquillement. La vieille dame et le prêtre qui m'ont servi de guides ne m'ont d'abord pas reconnue. Devant le sépulcre des Habsbourg, à mon grand amusement, le prêtre s'est mis à parler de leurs grosses lèvres comme d'un signe de dégénérescence. Marie Festetics, qui m'accompagnait, ne savait plus où regarder, et je devais moi-même contrôler mon fou rire. Pendant ce temps, ma coiffeuse Fanny jouait ma doublure sur les marches de l'hôtel, ce qui m'a permis de jouir de ma visite incognito. Cependant, quand j'ai voulu donner une pièce d'or à la vieille pour la remercier, elle m'a reconnue et n'a rien voulu accepter. «L'honneur et le plaisir sont une récompense suffisante pour moi» disait-elle. J'ai ainsi pu constater qu'au moins à Strasbourg on ne me détestait pas.

Amicalement,

Elisabeth