Sophie-Charlotte, Duchesse d'Alençon
       

       
         
         

Dominique Viollet

      Madame,

J'ai entendu dire que la soeur de Votre Majesté, SAR la Duchesse d'Alençon, avait eu une fille de sa brève liaison avec le Dr. Glaser. Que pouvez-vous me confirmer à ce sujet?
         
         

Impératrice Sissi

      Chère âme,

J'ai répondu tout récemment à une question identique. Vous retrouverez ma réponse dans ma correspondance, intitulée «Sophie, Duchesse d'Alençon», dans laquelle je confirme en effet cette malheureuse affaire.

Ce n'est pas Sophie, mais ma soeur Marie qui a eu une petite fille en 1862. Elle a accouché en secret au couvent des Augustines, et l'enfant fut ensuite confiée à son père, un zouave de la garde pontificale. Cet homme avait été chargé de la sécurité de ma soeur et de son époux, le roi de Naples, après qu'ils se furent réfugiés à Rome, chassés de leur trône par Garibaldi. Ma soeur venait de vivre des moments dramatiques lors du siège de Gaète, et c'est sans doute cet état de tension extrême qui l'a amenée à chuter. Elle avoua tout au roi François qui l'adorait et lui pardonna, et leur union se déroula ensuite sans heurts.

Sincèrement,

Elisabeth