Albert Violo
écrit à

   


L'Impératrice Sissi

     
   

Marie-Anne

   

Bonjour Sissi,

J'ai vu dans une de vos lettres que faisiez allusion à Marie-Anne, la femme de Ferdinand 1er; pouvez-vous me dire à quelle date elle fut couronnée Reine de Hongrie et si elle était une amie pour vous?

Avec mes remerciements,

Très respectueusement,

Albert Violo



Chère âme du futur,

J’ai évidemment connu l’impératrice Marie-Anne, mais ne l’ai pas beaucoup fréquentée. Elle habitait Prague avec l’ex-empereur Ferdinand et a continué à y demeurer jusqu’à sa mort, ne faisant que de rares séjours à Vienne. Elle a longtemps habité le même palais que mon fils Rodolphe, lorsqu’il vivait là-bas avec Stéphanie, et ils s’entendaient fort bien. Marie-Anne aimait beaucoup parler en français avec Stéphanie, car elle n’avait jamais été très à l’aise avec l’allemand.

L’impératrice ne fut jamais couronnée reine de Hongrie. En effet, Ferdinand fut couronné roi de Hongrie du vivant même de son père, en 1830, alors qu’il ne devint empereur qu’en 1835. Ce ne fut qu’un an plus tard, soit en 1831, que la pauvre Marie-Anne fut sacrifiée sur l’autel des ambitions de la famille de Savoie, qui lui fit épouser un malheureux malade dont elle fut davantage l’infirmière que l’épouse sa vie durant. C’était une femme très digne, qui a su par la suite trouver son bonheur dans les bonnes œuvres et la piété. Une paix que je lui ai longtemps enviée.

Amicalement,

Élisabeth