Sophie
écrit à




L'Impératrice Sissi






La plus belle des impératrices



Coucou Sissi,

J'ai vu quelques films de toi. J'adore tes yeux (bleus): tu es jolie.

J'aimerais savoir si ça t'est arrivé d'être jalouse à un point fou. Réponds-moi vite!


Chère Sophie,
 
Oui, il m'est arrivé d'être terriblement jalouse. J'avais dans ma jeunesse la réputation d'être l'une des plus belles femmes du monde, donc si mon époux avait le malheur de sembler accorder son attention à une autre femme, j'en étais mortellement blessée.
 
Je n'ai jamais été très aimée des courtisans, et ces derniers faisaient donc exprès de colporter des rumeurs de liaisons de Franz avec d'autres femmes, principalement pour me faire du mal. Je n'ai jamais vraiment cherché à savoir si ces rumeurs étaient fondées ou non; disons que cela s'est ajouté à tous mes griefs contre la Cour, et a contribué à me faire détester cordialement Vienne, l'aristocratie et mon rôle d'impératrice en général.
 
Quant aux films dont vous me parlez, chère Sophie, sachez qu'ils ne représentent qu'une très petite partie de la réalité, et que ma vie a été bien moins rose que ce que vous avez pu voir. De plus, mes yeux sont noisette, et non bleus, ce qui indique le peu d'importance que les créateurs de ces films ont accordé à la réalité. Je sais toutefois qu'une partie est réelle, et il ne faut pas oublier que ces films ont été faits pour faire rêver les jeunes filles... Ce qui semble avoir été réussi!
 
Amicalement,
 
Élisabeth