N. Maladjian
écrit à

   


L'Impératrice Sissi

     
   

Combien d'enfants

    Combien d'enfants Marie-Valérie a-t-elle eu? Qui est votre fille préférée? Combien d'arrières-petits-enfants avez-vous? Votre frère qui a épousé une actrice, combien d'enfants a-t-il eu?



Chère âme du futur,

Au moment où je vous écris (1898), ma fille Marie-Valérie est mère de quatre enfants, et sa famille promet de s'agrandir encore! Sa petite Élisabeth, surnommée «Ella» pour la distinguer de «Erzi», est née le 27 janvier 1892. François-Salvator est né le 17 février 1893, Hubert Salvator le 30 avril 1894 et la petite Hedwige, qui a fait mes délices lors de mon dernier séjour chez ma fille, est née le 24 septembre 1896. Et je suis certaine que ma Valérie, qui a la fibre maternelle, aura encore d'autres enfants.

J'ai plusieurs arrière-petits-enfants. Ma fille Gisèle s'est mariée très jeune, à 16 ans tout comme moi, et j'ai donc été grand-mère dès l'âge de 37 ans! Ma petite-fille Élisabeth a donné naissance à mon arrière-petite-fille Gisèle le 4 janvier 1895 et à Élisabeth (les Élisabeth sont légion dans la famille!) le 10 juin 1897. Mon autre petite-fille Augusta, qui a pourtant été la première à se marier, a eu son premier enfant la même année que sa soeur Élisabeth et a donné naissance à un petit Joseph François le 28 mars 1895. Elle a également une fille, prénommée Gisèle, depuis le 5 juillet 1897.

Quant à mon frère Louis, il n’a eu qu’un seul enfant de son épouse, Henriette Mendel, ancienne actrice promue baronne Wallersee lors de son mariage. Il s’agit de ma nièce Marie, qui a épousé le comte Larish. J’aimais beaucoup Marie, elle faisait partie de mon cercle de proches, mais, après son implication dans la mort de mon fils — elle a joué le rôle, peu glorieux, d’entremetteuse en lui présentant la jeune Marie Vetsra —, elle est désormais persona non grata à la Cour de Vienne. Louis et Henriette ont également eu un petit garçon, mais il a vécu à peine quelques semaines. Henriette est morte et mon frère s’est remarié il y a quelques années. Si sa première épouse, malgré son statut d’actrice, était néanmoins une femme fort distinguée, il s’est cette fois-ci carrément mésallié avec une petite danseuse du ballet de Munich, d’environ vingt ans sa cadette, et il s’est encore une fois coupé de ses contacts avec l’aristocratie. On dit que je suis bizarre; jugez un peu mon frère!

Amicalement,

Elisabeth