Jennyfer
écrit à




L'Impératrice Sissi






Avez-vous des regrets?



Chère Impératrice,

Regrettez-vous de ne pas avoir profité assez de votre adolescence?


Chère Jennyfer,

Oui, j'ai eu beaucoup de regrets... À quinze ans, je me suis retrouvée fiancée sans vraiment comprendre ce qui m'arrivait, j'ai été pratiquement arrachée à mon enfance... Songez donc, lors de ce fameux été à Ischl, Franz est allé jusqu'à me faire installer une escarpolette pour m'amuser! C'est dire à quel point j'étais jeune, physiquement et mentalement. Depuis, j'ai toujours eu la hantise des mariages précipités, et c'est pourquoi j'ai encouragé ma fille Valérie à bien prendre son temps, à voir souvent son François-Salvator avant de vraiment s'engager pour la vie avec lui. Je ne voulais pas qu'elle se retrouve, elle aussi, à prononcer à quinze ans un serment qu'elle ne pourrait ni comprendre, ni renier. Le mariage est vraiment une institution absurde, mais les humains n'ont pas encore trouvé de meilleur système pour élever leurs enfants.

Sincèrement,

Élisabeth