Lettre d'acceptation
de la Marquise de Sade
à l'Éditeur
       

       
         
         

Marquise de Sade

      En ce mois de juin 1809,

Monsieur Dumontais,

Sur votre insistance, j'accepte de vous rejoindre afin de parler, avec vous et vos lecteurs, de mon ex-époux, le Marquis de Sade, ainsi que de ma vie plus généralement.

Je ne ferai pas de chi-chi, je dirai les choses comme elles se sont passées. Cependant, je tiens à préciser que les voyeurs, qui souhaiteraient des détails des supplices et humiliations dans lesquels Donatien se complaisait et qu'il faisait subir à ses nombreuses victimes, n'ont pas besoin de m'écrire. Je souffre déjà assez ainsi. De plus, je souhaite, par ce biais inespéré qu'est Dialogus, enrichir mes correspondants et non les pervertir avec ce genre de vices.

Fatiguée, vieillie par les années de luttes et d'obstacles, je désire néanmoins répondre à quelques questions, dans le seul espoir qu'elles atténueront quelque peu ma peine. Une peine d'autant plus grande que Claude-Armand, mon fils cadet, vient de m'apprendre que mon fils aîné, Louis-Marie, s'est fait tuer par des pillards. Il venait juste de reprendre sa carrière militaire.

Marquise de Sade