L'effondrement
       

       
         
         

Nicolas

      L'effondrement

Votre Majesté,

Sa Majesté peut-elle m'expliquer comment une des plus grandes puissances du début du XXe siècle a-t-elle pu ainsi s'effondrer?

De plus quelle était l'utilité de la douma? Est-ce une fausse récompense pour le peuple puisque cela n'a servi à rien? 

Altesse, pouvez-vous m'expliquer pourquoi ne vous êtes pas enfui dans un autre pays comme l'Angleterre où George V régna? Il aurait pu vous accorder asile.

Et pour finir, Votre Altesse, une question: ne croyez-vous pas que vous avez fait les mêmes erreurs que Leurs Majestés LOUIS XVI et MARIE-ANTOINETTE de France?

Avec mes salutations distinguées, je remercierai Votre Majesté pour avoir lu cette missive et vous souhaite ainsi de passer une bonne nuit.

 

       

 

       

Nicolas Romanov

      Bonjour,

La Russie s'est effondrée, je vous avouerai que je n'ai pas encore bien compris ce que j'ai pu faire ou ne pas faire pour que cela soit. Mais ce dont je puis être persuadé aujourd'hui c'est que je n'ai jamais été capable de m'entourer comme il se doit, j'écoutais trop et n'ordonnais pas assez, je donnais trop et ne demandais jamais, j'étais débordé de travail entant que Tsar je devais régner et diriger tous les aspects de la société, de l'économie, la religion, l'armée.

Je me suis égaré et je n'ai rien vu venir. En fait je préfère de loin ce que je vis en ce moment avec ma famille. Je suis reclus c'est vrai, mais je suis plus libre d'une certaine façon.

La douma... quelle invention inutile et frustrante pour le peuple... on m'a obligé à la leur donner, «Tu verras, ils se calmeront et tu pourras mieux contrôler l'opinion publique». Ça n'est pas du tout comme ça que cela c'est passé. Il a été question de partir à l'étranger. Il a été question de la France, mais ils avaient peur des mouvements de gauche naissant et le gouvernement dirigeant ne dirigeait pas encore le retrait des troupes russes dans la grande guerre, enfin leur position était mitiger. De plus, ils avaient donné l'exemple en guillotinant leur Roi, ils n'allaient pas maintenant accueillir un tirant.

En Allemagne, ils étaient en mauvaise passe, notre cousin Guillaume avait dû abdiquer et je leur avais tout de même déclaré la guerre. Le choix s'est plutôt porté sur l'Angleterre où nous avions de bonnes relations, mon cousin Georges voulait bien nous accueillir, mais le gouvernement a conseillé au Roi de ne pas le faire puisque la position de Leurs Majestés aurait été en péril, puisqu'en Angleterre le mouvement syndicaliste, et les mouvements de gauche était également très fort.

La reine Marie de Roumanie, s'est portée à notre défense aussi, mais ils n'avaient pas les ressources financières suffisantes pour nous sortir et nous accueillir... Il fut question aussi pour tous ces monarques de se mettre ensemble et nous sortir anonymement du piège... Mais nous attendons toujours.

En terminant je ne sais pas si nous avons fait les même erreurs, mais Alexandra me parle souvent d'eux.

Bien à vous,

N. R.