Retour en page d'accueil de Dialogus

Paymon, treize ans
écrit à

Arthur Rimbaud


Satanisme et rituel de messe noire


   

Bonjour mon cher Arthur!

Pardonnez-moi cette familiarité mais bon, j'ai envie de m’amuser! Le prêtre de mon catéchisme était un homme de l'être mais il vous détestait: pour lui, vous êtes un sodomite satanique qui a vendu son âme au diable, vous avez pratiqué des messes noires, vous avez été violé par un incube... Tout cela est très amusant et divertissant. J'ai eu du mal à me retenir de rire quand il nous a déballé sa «vérité». De plus, vous  êtes l'Antéchrist. Tant de haine pour un si petit  filou! Une telle méchanceté est géniale (heureusement que vous existez). Vous êtes, de plus, le bouffon du pêché,  excusez (bon, je m'en fiche un peu mais, pour être polie, je m'en fiche royalement). Nôtre monde est une gigantesque plaisanterie, dont vous avez été l'un des acteurs (bouffon numéro 3). Alors, est-ce que tout cela est vrai mon petit Arthur? On dit que vous vous êtes fait violer par de méchants hommes, aaaah... Tout cela est génial!

Paymon

Que la bénédiction du dieu fou Shéogorat  soit avec vous.


Cher(e) Paymon,

J'aime beaucoup votre néologisme de «l'homme de l'être», extrêmement pertinent à mes yeux. Je peux tout à fait comprendre les réticences d'un prêtre à mon égard, mais je ne cherche ni à les attirer, ni à les fuir, et pour être franc, je m'en désintéresse. J'ai plongé dans les gouffres (mais pas dans le satanisme) pour trouver la beauté et la vérité, ce que la plupart des hommes ne peut entendre. Et s'il m'est arrivé d'en souffrir, eh bien cela ne concerne que moi.

Bien à vous,

Rimbaud

************************Fin de page************************