Morgane
écrit à

   


Morgane

     
   

Un désordre de questions

   

Bonjour à vous Dame Morgane.

Je me présente, je m'appelle Morgane (et j'en suis très fière), j'ai 20ans et j'habite en Bretagne (Armorique pour vous). Je suis fascinée par vous et vous écrire est un rêve qui se réalise. J'aurais aimé vivre à votre époque pour me promener dans les immenses forêts et respirer l'air pur ne connaissant pas la pollution. (Mais peut-être y ai-je vécu dans une vie antérieure...)

Enfin bref, j'ai commencé à écrire un livre imaginant que je voyage dans le passé et que je vous rencontre, donc j'aimerais vous poser quelques questions afin d'être plus crédible.

Tout d'abord, votre époque est-elle bien le Vème siècle (après J-C) comme le disent certains livres? La forêt de Brocéliande est-elle vraiment un lieu que vos pieds ont foulé ou étiez-vous en Grande-Bretagne? Est-ce vous qui avez fabriqué le fourreau d'Excalibur? Et si oui, est-ce vrai que c'est lui qui protège Arthur de la mort? Le monde des fées est-il présent sur Terre mais caché des yeux étrangers? Et est-il vrai que le temps s'y écoule beaucoup plus lentement? Avez-vous un tatouage de Lune sur le front? Selon vous, est-ce que la Déesse Mère n'est pas une déesse comme l'entendent les chrétiens par exemple, mais est dans le coeur de tous les humains et que chacun la voit différemment et trouve en lui-même les conseils qu'elle nous donne pour guider nos pas? Quelle serait en fait notre voix intérieure? Je ne trouve pas les mots pour m'expliquer, j'espère que vous comprendrez ma pensée...

Je vous prie de m'excuser de vous avoir importunée et de poser un désordre de questions. J'en ai certainement d'autres que j'aimerais vous poser mais l'émotion emplit mon coeur à l'idée que vous me lirez peut-être et mon esprit s'embrume...

Ainsi je m'en vais observer la voûte étoilée qui apaise mon âme. (Si plus de gens le faisaient, le monde serait meilleur j'en suis persuadée). Je vous souhaite une bonne journée Grande Dame.

Puisse la Lune bénir vos rêves.

Morgane, simple mortelle ayant soif de connaissance...



Latha math, Dame Morgane,

Mon époque... Eh bien, si je me fie à ce que j'ai lu au travers des histoires qui découlent de l'épopée de mon frère et de ses compagnons et qui se sont rendues jusqu'à toi, oui, plusieurs d'entre elles me situent effectivement aux environs du... Ve siècle. C'est à cette époque que je vis le jour auprès de ton peuple, auprès des Hommes, et c'est aussi à cette époque que je préfère vivre, je crois. J'y suis habituée. Mais je vivais bien avant, Morgane, crois-moi. Et je survivrai aussi, bien après la mort de ton incarnation. Je voyage à travers le temps. Je suis une légende, je peux m'adapter à toutes ères, depuis le début, jusqu'à la fin de l'humanité.

Merlin m'a initiée aux voyages dans le temps.

Il m'a aussi initiée aux voyages dans l'espace. Aussi, je me déplace souvent. J'aime partir et j'aime arriver. J'aime la forêt, les animaux, les aventures avec les cavaliers qui m'accompagnent. J'aime que l'on allume des feux et que l'on mange et dorme sous les étoiles. Dans ce monde et dans l'autre monde, je me déplace et je collectionne des souvenirs. Toutefois c'est entre Avalon, Camelot et Cornouailles que je vis la plupart du temps. Là encore, j'y suis à l'aise. Ces pays sont en Grande-Bretagne.

Morgane, tu es fort bien renseignée. J'ai, en effet, tissé le fourreau d'Excalibur la veille de mon union avec mon frère. Un fourreau rouge vif, couleur de vie, de passions, de guerre, d'amour et de victoires. Transcendant en mon oeuvre l'oeuvre de la Mère Éternelle elle-même, j'ai orné ce fourreau de runes magiques, protégeant notre épée et conservant en une seule pièce son immense pouvoir.

Excalibur n'a pas été conçue que pour protéger Arthur de la mort, a chara. Excalibur protège nos peuples de la mort autant que de la vie, alors que le Graal assure l'éternité de notre oeuvre. L'un et l'autre forment l'univers du Petit Peuple. Ce peuple, Morgane, est présent sur Terre, oui, j'en suis; et le temps, chez nous ne s'y écoule pas plus lentement ou plus vite: le temps s'y contrôle et peut même s'y arrêter.

J'ai, oui, un croissant de lune sur le front. Avec le temps, il est devenu bleu, comme toutes les autres prêtresses... À cause de la suie.

Ta dernière question me laisse perplexe. Chacun peut voir la Déesse de manière différente, Morgane, mais il n'y a qu'une porte pour la rencontrer et très peu y parviennent. Les voies qui mènent à Avalon, où l'on vit en sa phénoménale présence sont nombreuses, mais celle qui mène au coeur de la Dame Universelle est unique. Il appartient à chacun de nous de découvrir cette voie et pour accéder à ses réponses et oeuvrer sur terre en son nom, avec les pouvoirs qu'elle nous confère. Comme tu le sais déjà, c'est à travers nous que la Mère Éternelle s'adresse à nous et nous guide vers elle. Aussi faut-il savoir s'écouter pour avancer sur le chemin le plus sûr.

Tu ne m'importunes pas, fille de Gaïa. Lorsque ce sera le cas, je te le ferai savoir.

Puisse la Mère Éternelle t'observer de près et te laisser toucher à l'immortalité.

Blessed be

Morgane

Prêtresse d'Avalon