Ton rôle de prêtresse
       

       
         
         

Morgane

      Salut Morgane,

En quoi consiste ton rôle de prêtresse à part écouter et apaiser les gens? Est-ce que tu t'entends bien avec Guenièvre? Tu m'as dit que tu ne faisais pas vraiment partie de ce monde... cela signifie que tu peux prendre la forme que tu veux. Mais alors, à quoi tu ressembles en fait? Et... heu... dernière chose, tu ne pourrais pas me prendre comme élève?

Morgane

 

       
         

Morgane

      Morgane,

Mon rôle de prêtresse est de transcender les voeux des Dieux sur Terre. Répandre le Vrai, le Bien parmi les Hommes. Mon amour, pour l'ensemble de l'Humanité, est inconditionnel. Par contre, je n'ai pas d'affinités avec l'ensemble de l'Humanité! Seules quelques personnes partagent avec moi un amour particulier. Mes affinités, avec Guenièvre sont, pour ainsi dire, nulles. Ce qui ne m'empêche pas de l'aimer, en tant qu'être vivant ayant une mission à accomplir ici-bas, comme chacun de nous.

Je ne ressemble à rien sinon à moi-même, comme -intrinsèquement parlant- tu ne ressembles à rien sinon à toi-même. Regarde-toi bien et tu me percevras en toi. Cherche, Morgane.

Tu es ta propre «élève». Je ne peux pas t'«élever» car tu es la seule à avoir ce pouvoir en-dedans de toi. Par contre, il me fait plaisir de répondre à tes questions et de te guider au meilleur de mes connaissances.

Blessed be
Morgane, dite la fée
         
         

Morgane

      Morgane,

J'ai bien aimé ta réponse quand tu dis que tu ressembles à toi-même mais je voulais dire à quoi tu ressembles physiquement. Par exemple si tu es grande, la couleur des yeux, enfin les trucs comme ça. Mais on m'a dit que tu étais une mauvaise fée qui fait le Mal.

C'est vrai? Tu me parais mauvaise pourtant. Et on m'a aussi dit que tu avais trahi Merlin ou un truc comme ça. Qu'en est-il réellement? Au fait, pourquoi mets-tu longtemps à répondre? Bon,j'arrête de t'embêter.

Salut, Morgane.
         
         

Morgane

      Morgane.

Tu me fais bien rire. Merci.

Certaines clés que tu cherches se trouvent dans l'enseignement. Sache ceci, que le concept existe. C'est ce que je suis. Mon histoire est une légende et une légende est un concept... d'où le secret de ma magie, de ma puissance et de mon immortalité. Je suis morale. historique et lyrique à la fois. À l'image des bardes qui m'ont chantée. Parfois en louanges. Parfois en diffamations... Je n'ai pas de couleur ou de texture, de cheveux noirs ou bleus ou verts. Je suis l'image que tu me prêtes mêlée à l'image que je me prête. Les légendes sont ainsi faites. Belles parce que mystérieuses.

À mes yeux, je suis Morgane, prêtresse de l'Île d'Avalon, nièce de la Dame du Lac et soeur du Haut-Roi Arthur. Aux yeux d'autres, je suis Morgane Le Fay ou La Fée ou Morgane la sorcière. Qu'y puis-je?

Regarde avec tes yeux à toi. Et si tu dois regarder à travers le regard des autres, n'oublie jamais de comparer cette vision avec celle que tu t'étais déjà forgée avant. Connais-toi, et fais-toi confiance.

Si j'ai déjà trahi Merlin, ma dette en est effacée puisque je ne souffre d'aucun remords ou malentendu avec lui. Je mets le temps que je veux à répondre comme tu mets le temps que tu veux à questionner. Chacun son rythme, fille de Gaïa! Tu ne m'embêtes pas. Je te le ferai savoir quand ça sera le cas.

Blessed be,
Morgane, dite la Fée
         
         

Morgane

      Morgane, si je peux me permettre, si je te fais rire tu ne dois pas avoir une vie très amusante!!! Je m'excuse j'ai tapé trop vite la dernière lettre et j'ai fais une erreur. Je ne te trouve pas méchante, et non l'inverse. Franchement je trouve que c'est dur de regarder avec ses propres yeux. Le monde actuel est rempli d'idées pré-construites qu'il est dur de défaire.Tu ne trouves pas? Au fait, (question débile!) est-ce vraiment toi qui fais apparaître certains mirages dans certaines régions d'Italie (dont je me souviens plus le nom!)? Et comment va Mordret? Et toi surtout? Ça doit être pénible d'écouter des gens te poser souvent les mêmes questions, non? Bon,je crois que c'est tout pour le moment. J'adore dialoguer avec toi!

Morgane
         
         

Morgane

      Morgane,

Ma vie peut, en effet, ne pas sembler amusante pour certains! Je réponds à cela que chacun est libre de suivre ou de ne pas suivre sa destinée. À Avalon, on nous enseigne qu'il nous faut se contenter de bonne grâce de ce que l'on est et de ce que l'on a pour atteindre la béatitude. La béatitude est donc un choix simple qui permet à qui l'adopte de s'amuser de toute chose. Je m'amuse de toute chose. Qu'il en soit ainsi.

Le monde actuel est effectivement saturé d'informations, vraies ou fausses, et il est important de bien se connaître avant d'y faire face et d'avoir la capacité de faire la part des choses. Tu ne dois retenir de ces informations que ce qui contribue à ton élévation spirituelle et celle de tes semblables. Rejette, voire même dénonce, ce qui t'éloigne de ta Vérité. Connais-toi, sois forte et ne laisse rien ni personne t'endormir. Je ne fais pas apparaître de mirages en Italie.

Mordret... Que de souffrances en une seule et même entité... Je suis tourmentée à l'idée d'avoir contribué à ses peines. J'ai fait des erreurs, Morgane. J'aurais dû élever mon fils à un niveau digne du sang qui coule dans ses veines, selon les rites de l'Ile Sacrée. J'ai failli à mon devoir et je constate l'affligeant résultat. Une tragédie. Cependant, je me pardonne parce que je suis humaine et donc imparfaite. Je poursuis ma destinée dans le voeu de la vivre au meilleur de mes capacités, de mes connaissances et avec une constante volonté d'élévation. Moi, je vais très bien, merci.

Lorsqu'une conversation est pénible, il est toujours possible de la rendre agréable en en informant la personne avec qui l'on converse. L'intégrité, l'honnêteté, la loyauté envers soi-même et envers les autres, en communication, ne sont jamais banales ou ennuyantes.

Merci. J'apprécie aussi ton être. Ta curiosité te sera toujours utile pour cheminer vers ton destin. Toutefois, veille à ne pas poser beaucoup de questions, mais à poser les bonnes.

Blessed be
Morgane, dite la fée