Les sabbats, les esbats et la wicca
       

       
         
         

Isabelle

      Très chère Morgane,

Comment vas-tu? Je voudrais savoir ce que sont les sabbats et les esbats? Et La wicca? J'ai entendu dire que c'était une sorte de magie? Si tu veux bien répondre à ma question. Présentement, où es-tu et est-ce qu'on peut parler avec d'autres personnes de ton entourage? Merci.

Avec mon amitié,
Isabelle

 

       
         

Morgane

      Isabelle,

Je vais très bien, merci.

Les sabbats sont les rituels que nous, de l'ancien peuple, pratiquons aux solstices et aux équinoxes. Il y en a donc quatre, soit Ostara en mars, Litha en juin, Mabon en septembre et Yule en décembre. Les esbats sont les rituels occasionnels que nous pratiquons entre les sabbats, soit Imbolic (février), Beltane (avril), Lughnasadh (août) et Samhain (octobre). Ces rituels sont pour nous une occasion de renouveler nos voeux de fidélité aux forces de la nature, symbolisée, pour mon peuple, par deux pôles opposés, mais complémentaires: la Grande Déesse et le Grand Dieu cornu. Ces deux déïtés représentent, en fait, tous les paradoxes de l'Univers; le positif, le négatif, le blanc, le noir... L'infini.

Chaque sabbat et chaque esbat se célèbre d'une manière toute particulière selon la saison, mais vise, d'abord et avant tout, à prendre conscience de la place de l'être humain au sein de l'Univers qui, paradoxalement, l'englobe et le compose.

À toi de voir mes croyances comme tu le désires. Certains disent qu'elles sont magiques... Libre à tous de forger leur opinion sur les anciennes religions.

Je ne t'en dirai pas plus au sujet de la voie que je défends. À toi de trouver ta voie, Isabelle.

Pour répondre à ta dernière question: je suis ici, et oui, tu peux parler aux personnes qui ont accepté de communiquer avec votre monde. Leur nom figure sur Dialogus.


Blessed be
Morgane, dite la fée
         
         

Isabelle

      Chère Morgane,

J'ai encore une question, comment fait-on pour méditer??? Merci.

Isabelle
         
         

Morgane

      Isabelle,

C'est une question très difficile à répondre parce qu'ici, en Avalon, chaque prêtresse maîtrise ses propres techniques pour arriver à méditer de manière créative.

Comme tu sembles débuter, voici ce que je te propose:

Au moment où tu te sens bien détendue, soit le matin, le soir, les jours où tu te permets quelque congé de tes obligations, allonge-toi sur ta couche. Tu peux allumer une chandelle (feu) au sud de ta couche, faire brûler de l'encens (air) à l'est, disposer au nord d'un peu de sel ou de sable (terre) ainsi qu'un peu d'eau à l'ouest. Chez moi, réunir les quatre éléments aux quatres points cardinaux, avant une séance de méditation, est une base pour arriver à entrer en contact avec l'Univers. Une musique douce pourra accentuer ta détente, si tu le souhaites, si tu apprécies. Avec le temps, tu estimeras peut-être mieux le silence? Libre à toi.

Ferme les yeux. Vois à ta respiration. Inspire en gonflant ton abdomen au maximum, garde cet air en toi en comptant jusqu'à cinq, puis, expire jusqu'à ton dernier souffle, très lentement. Expulse tout cet air de tes poumons, dégonfle toute ta panse. En ce faisant, en inspirant, imagine que tu inspires en toi tout ce que tu juges beau et bon dans le monde qui t'entoure. En conservant ces inspirations en toi cinq secondes, imagine que cet air nettoie en toi tout ce que tu auras accumulé de mauvais de ce même Univers dont tu fais partie. Imagine ensuite, en expulsant cet air souillé, que tu débarrasses ton corps et ton esprit ce ces mauvais aspects de ta vie.

Je crois que tu as là un excellent point de départ. Remplis-toi de la beauté du monde et vide toi de ses abjections.

Qu'il en soit ainsi.

Blessed be
Morgane, dite la fée