La Wicca
       

       
         
         

Julie

      Chère Morgane,

J'implore ton aide... voilà, physiquement je n'ai rien d'une jeune anglaise du temps d'Arthur et de Camelot. Je suis même thaïlandaise! Je viens de commencer mon «apprentissage» de Wicca, il m'a fallu 1 an avant de me décider!

En effet, enfant, j'ai toujours su que j'étais différente des autres et j'ai toujours été attirée par les légendes arthuriennes. J'ai lu l'histoire d'Excalibur à 8 ans et depuis j'aime les même personnes: Arthur, Merlin, Vivianne et... toi. Mais mes parents n'aiment pas trop alors je l'ai toujours caché. Donc ce lundi, j'ai fait le rituel pour se souvenir de ma vie antérieure... c'est peut-être invraisemblable mais dans mon rêve j'ai vu Avalon, je le sais, car c'était un lieu si paisible et si magnifique que ça ne pouvait être autre chose, j'ai vu Arthur et il m'a semblé qu'on se connaissait et je t'ai vue! Tu étais si belle, pourtant tu pleurais... puis le noir complet... du sang, des dolmen et des runes voilà les seules choses dont je me souvienne... explique-moi... s'il te plaît.

J'espère que tu me croies...

Julie

 

       
         

  Morgane

     

Dame Julie,

Avant l’arrivée des chrétiens, il était impensable qu’il puisse n’exister qu’un seul Dieu, masculin qui plus est. Certains humains ont gardé souvenir de cette époque où la spiritualité était profondément liée à la terre, à la nature, aux bases même de l’homme et de la femme. Les légendes qui découlent de nos aventures ont traversé le temps afin que nous n’oublions pas les vérités d’Avalon.

Tes rêves sont le reflet de ces vérités que tu as gardées au plus profond de ton être. Tu m’as vue pleurer? Peut-être était-ce parce que tu crains que l’humanité ne nous oublie. Les brumes entre le monde réel et Avalon sont de plus en plus denses et difficiles à soulever. Je souhaite, comme toi, que ça ne soit pas un signe qu’il sera bientôt trop tard...

Pour ce qui est de tes parents, je me fie à ton bon jugement en ce qui a trait à ta décision de ne pas leur parler de la nature qui anime ton âme. Ce choix de conserver notre secret t’appartient.

Demeure telle que tu es, un diamant brut, ma soeur.

Very blessed be,

Morgane, dite la fée