Audrey
écrit à

   


Morgane

     
   

Confidences et secrets

    Chère Dame Morgane,

Ce soir j'ai découvert le site de Dialogus et j'ai lu quelques-unes de vos lettres. Dans votre lettre confidence, vous dites que vous êtes votre propre confidente et que personne ne connaît la couleur de votre âme et de votre coeur. Je suis comme vous, je suis incapable de me confier à quelqu'un, quel qu'il soit. Jamais je n'ai rien dit à personne et quelquefois je me fais peur moi-même. Comment pourrais-je vous expliquer... J'ai toujours peur de trop en supporter sur mes épaules et de faire du mal aux gens qui m'entourent. Je suis souvent la personne que les gens viennent voir pour se confier, mais moi j'en suis incapable et ce n'est pas parce que je ne veux pas. Comment faites-vous pour garder vos secrets intacts sans être personnellement atteinte? SVP aidez-moi, je ne sais plus quoi faire.

J'attends votre réponse.

Votre dévouée Audrey


Dame Audrey,

Vous êtes sélective et c'est très bien ainsi. Votre coeur est bien trop pur pour que vous vous permettiez de l'ouvrir au premier gredin venu. Comme je l'ai déjà mentionné, je trouve en Merlin, en Viviane et en quelques compagnons une oreille attentive et dévouée... Sachez que tous n'ont pas la capacité d'écoute nécessaire à l'accueil d'une âme telle que la vôtre.

L'important est d'abord, Dame Audrey, de choisir une personne de votre entourage digne de votre confiance. Une personne aimante. Vous en connaissez une. Mentionnez à cette personne votre grand besoin de vous confier. Choisissez ensuite un moment privilégié où rien ni personne ne fera entrave au flot de vos émotions. Avertissez cette personne que ce moment vous est nécessaire, bien qu'extrêmement difficile. Demandez-lui de vous écouter sans intervenir, et ce, même si vous pleurez, si vous hurlez... Cette personne doit être forte et en mesure de comprendre son rôle, en l'occurrence, ici, celui de jouer une oreille empathique. Rien de plus. Cette personne vous aime vraiment, Audrey, et ne demande qu'à vous soulager. Sortez prendre une longue marche et déversez en elle ce poids qui alourdit votre coeur. Cette personne a le pouvoir de vous en débarrasser sans elle-même s'en embarrasser.

Une fois que vous aurez fait un grand nettoyage à l'intérieur votre âme, laissez cette personne vous remplir de sa bonté qui formera une nouvelle et fertile terre d'accueil aux nouvelles expériences qui vous attendent.

Les gens vous aiment, Dame Audrey. Ils aiment votre coeur, ils aiment l'immense espace qui s'y trouve. Cet amour qui vient de tous ces humains autour de vous fera de vous une âme extrêmement puissante au fil du temps. Mais vous devez comprendre, douce amie, qu'en ne vidant jamais cet espace, vous allez finir par vous étouffer et tuer dans l'oeuf votre fulgurante évolution.

Videz-vous, a chara, une seule fois, une. Videz-vous, puis re-ouvrez-vous. Incessamment. Ce rituel deviendra, avec le temps, naturel. Constatez maintenant, Dame Audrey, combien vous êtes essentielle à l'Univers.

Very blessed be,

Morgane la fée.