Apprentissage
       

       
         
         

Morgane

      Bonsoir ma soeur,

Cette familiarité ne sera peut-être pas bien perçue, mais je suis moi aussi la tradition avalonienne comme je peux, je me renseigne en lisant le Mabinogi et d'autres écrits, mais en parlant avec d'autres soeurs, nous ne tombons pas sur le même point de vue... J'étais wiccane avant de me mettre à la tradition de notre déesse, et là-bas, les rituels magiques sont permis, mais quand j'en parle à mes soeurs, elles me disent que c'est «forcer la balance» car l'univers est équilibré et ce que l'on force à avoir par un rituel est enlevé à quelqu'un d'autre qui aurait dû l'avoir, comme volé, si vous me comprenez... Et, cherchant à respecter le plus possible la religion d'Avalon, me voilà perdue au milieu de contradictions. J'essaie également de former un petit groupe d'adeptes d'Avalon, et j'aimerais pouvoir leur répondre oui, ou non... J'ai toujours été attirée vers la tradition d'Avalon et je m'appelle également Morgane réellement. Petite, je me disais que c'était un signe...

Je vous remercie vivement et espère votre réponse, car il est difficile de suivre cette voie, je sais que je dois écouter la déesse me parler, mais je doute tellement de moi que je ne sais pas me faire confiance...

Sois bénie,

Morgane

 

       
         

Morgane

      Ma soeur sois aussi bénie,

Tes inquiétudes sont légitimes. L'âme, à la recherche de la lumière, doute de tout ce qui se trouve dans l'ombre.

Morgane, dans les ténèbres se trouvent autant de réponses que dans la lumière. Apprends à n'avoir pas plus peur des unes que des autres. La Wicca, selon ce que j'en sais, est une voie avalonienne très respectueuse de nos us et coutumes, nous, qui formons l'ancien peuple de l'Ile Sacrée. Elle est adaptée à ton ère et enseigne, humblement, je crois, la Vérité du Vieux Peuple, mais selon les nouveaux codes de vie: ceux qui régissent ton présent. Comme sur notre Ile, le code de vie wiccan n'exige rien d'autre que le profond respect de chaque être humain pour tout être vivant. Ce mode de vie permet aux Hommes de vivre aussi sainement, librement et civilement que la Mère Éternelle nous invite à le faire. La vie wiccane, comme la vie sur l'Ile, te permet également de croire ou de ne pas croire en son enseignement. Elle te permet, à l'image des Dieux, de les suivre ou de ne pas le faire. Elle te respecte et respecte tes idées. Elle accepte et révère ton être entier. En cela, je crois que la Wicca est une version moderne de ce que nous, du Vieux Peuple, avons transmis à notre descendance et qui, malgré plusieurs adaptations, respecte le plus notre ancient mode de vie, notre profonde spiritualité, notre lien avec la Mère, le Père, l'Un.

Ma soeur, en écoutant ton coeur, tu entendras la Déesse.

Very blessed be.

Morgane
d'Avalon
         
         

Morgane

      Ma soeur, merci profondément de ta réponse...

Je peux donc continuer la voie wiccane sans crainte de peiner notre Mère!

Mais j'ai une autre question: le scrying (la vision dans la vasque d'eau) est t-il sans danger? Ou vaudrait-il mieux attendre que j'aie plus confiance en moi? Et sur l'imram, peux-tu m'en dire plus, si cela ne te dérange pas ma soeur?

Sois bénie.

Morgane
         
         

Morgane

      Latha math, Morgane

Ce que tu vois dans l'eau, dans les pierres, dans les nuages, dans la flamme ou autres sources de ces visions, te renvoie à ton être profond. Si tu crains ce qui se cache en toi, Morgane, attends, oui. Attends d'avoir le courage et la confiance nécessaire pour y faire face. Ce que tu peux y voir est parfois monstrueux, mais sois certaine que tu devras un jour affronter ces êtres ténébreux si tu veux avancer sur les Voies Sacrées qui mènent à Avalon. Le moment venu du combat ultime auquel tu te livreras, tu devras soit anéantir tes ennemis intérieurs, soit t'en faire des alliés. La Mère éternelle te dictera ce qui sera bon pour toi lorsque tu décideras de faire ce voyage intérieur -que l'on peut appeler un Imram-, et d'en surmonter les obstacles. Les Imramha sont des voyages initiatiques. Ils peuvent être extérieurs ou intérieurs ou les deux. Nos bardes en sont friands et j'aime entendre ces histoires qui nous viennent de loin et qui touchent parfois des profondeurs inexplorées de notre Être, à l'image des paysages vierges qui nous sont décrits dans ces contes.

À un certain point, Morgane, lors de ton grand voyage, tu constateras que tes ennemis sont derrière toi. À ce moment seulement sauras-tu voir l'avenir dans les matériaux que Gaïa met à ta portée à cet effet.

Blessed be.

Morgane, prêtresse d'Avalon
         
         

Morgane

      Latha math ma soeur,

Merci pour tous ces bons conseils, je m'en inspirerai pendant mon «premier» imram... Merci d'avoir eu la gentillesse de me répondre. J'espère que cela ne vous a pas trop dérangée! Et si cela ne vous dérange pas, je vous donnerai de mes nouvelles de temps en temps lorsque je progresserai dans la voie d'Avalon ou que j'aurai encore des questions. Je ne sais pas si je serai de taille, mais si vous avez besoin de moi pour une chose ou l'autre, je vous promets de faire de mon modeste mieux pour vous aider aussi... Mais qui suis-je pour dire ça?

Merci du fond du coeur.

Soyez bénie
         
         

Morgane

      Merci très douce amie. Sois certaine que je t'entends et que je me rappellerai que cette invitation est gravée quelque part en Avalon.

Sois aussi bénie, par les grâces mêmes de Gaïa.

Morgane, des Orcades