Dora
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

L'haleine du roi!

    Marquise,

J'ai appris que le roi Louis XIV avait une sorte de trou au palais qui lui donnait une haleine fétide (ce dont ses favorites se plaignaient entre elles).

Vous qui étiez sa maîtresse pendant plus de douze ans, pouvez-vous me dire si cet inconvénient vous gênait? Personnellement, je ne supporterais pas un amant avec une haleine fétide, rien que l'idée de l'embrasser me répugnerait.

J'ai appris également que Louis XIV vivait fenêtres grandes ouvertes à Versailles, il imposait à sa Cour les grands airs, même en hiver, si bien que ses courtisans étaient constamment enrhumés. Est-ce en rapport avec son haleine fétide?

Je vous remercie de votre réponse,

Dora


Madame,

Sa Majesté a en effet perdu une partie de son palais lors d'une opération durant laquelle on ne devoit lui arracher que quelques dents qui lui faisoient mal. L'opération du Roy eu lieu en 1685, espoque où je n'estois plus sa maîtresse et ne restois à la cour que pour nos enfans.
 

Bien à vous,

Françoise de Rochechouart de Mortemart
Marquise de Montespan