Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Un correspondant
écrit à

Jacques Mesrine


Respect


   

Salut,

Je voulais vous dire que je trouve vos actions remarquables  : elles sont rapides, comme lorsque vous tirez sur les gardes forestiers. Et votre «sang-froid» vous fait rester calme dans n'importe quelle situation lors de vos braquages de banque. Bref, vous faites toujours preuve d'intelligence, d'aucune panique (si je puis-je dire): par exemple, en tuant David en Espagne, vous restez toujours très calme, rapide, et non maladroit. Mais comment pouvez-vous devenir violent, alors que vous êtes très calme (d’après moi)?

Merci pour votre réponse.


Paris, 02 novembre 1979

Bonjour,

Le calme est une vertu nécessaire à la vie de tout gangster! Perdre son sang-froid, c’est montrer des failles que votre ennemi aura vite fait d’exploiter. Généralement, ce type d’exploitation est fatal! Le calme est l’arme absolue dans notre monde. Il est la condition nécessaire à préserver tout un ensemble de paramètres liés à votre survie. Car, soyons honnêtes et lucides, dès qu'on entre dans le monde du banditisme, on quitte immédiatement le statut de « vivant » pour intégrer celui de « survivant »!

Jacques Mesrine

************************Fin de
        page************************