Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Hugo
écrit à

Jacques Mesrine


Quelques questions à propos de vous.


   

Mon cher Mesrine,

Tes pensées comme tes actes m'intriguent et c'est pour cela que j'aurais quelques questions. Tu te dis le Robin des Bois français, mais voler pour soi-même n'est pas un acte charitable, et de plus vous avez tué des hommes pour les voler, eux qui étaient innocents.
 
Dans un autre cas, je vous tire mon chapeau pour vos évasions des plus spectaculaires, comme celle du QHS avec François Besse qui reste l'une des plus impressionnantes. Racontez moi vos années au QHS et vos émotions quand vous étiez là-bas.

Mes salutations.


Monsieur,

Sachez qu'il est une chose qui m'énerve au plus haut point, c'est de recevoir du courrier nullement signé. Je trouve cela d'une impolitesse sans équivalent. Un manque de savoir-vivre à toute épreuve. Bref, lorsque l'on se dit respectueux de son destinataire, alors on prend la peine de décliner son identité.

Quant au reste, les réponses à vos questions se trouvent déjà évoquées dans d'autres lettres présentes sur ce site. La redite n'est pas ma tasse de thé!

À bon entendeur,

Jacques Mesrine

************************Fin de
        page************************