L'hérésie albigeoise

 

     

       

 

       

 

       

Isabelle Cohen

      Mon père,

Avec les châteaux cathares de Quéribus et de Peyrepertuse surplombant altièrement votre belle paroisse de Cucugnan, n'avez-vous pas le sentiment d'être le modeste maître d'hôtel d'un immense et superbe monument montagnard et paysan à la gloire de la grandeur de l'hérésie albigeoise?

Respectueusement,

Isabelle Cohen
         
         

Abbé Martin

      Chère enfant,

Votre question en a été une pour moi, je me suis bien demandé de quoi vous parliez. Non que je sois ignorant au point de n'avoir pas entendu parler de l'hérésie albigeoise, autrefois au petit séminaire, je me souviens de ce que l'on nous en disait, mais je suis un provençal, vous savez, autant dire un latin, je sais ce que c'est que la vie, je n'ai pas peur du péché, je sais bien qu'il est humain, ce qui me préoccupe c'est que mes ouailles puissent mourir en état de péché et qu'il ne vienne pas chercher le pardon auprès de l'église.

Et puis je suis allé voir dans l'atlas de ma bibliothèque. Bien modeste vous savez. La cure de Cucugnan ne peut se payer que quelques livres. J'ai enfin trouvé le Cucugnan dont vous parlez. Tout près de Quéribus et de Peyrepertuse. Croyez-vous vraiment qu'Alphonse Daudet aurait pu parler de ce Cucugnan-là? Non bien sûr, le Cucugnan où j'exerce mon ministère se situe dans le Lubéron, EN PROVENCE, ne le cherchez pas ailleurs.

Et n'oubliez pas mon enfant, nous succombons tous à la tentation, et l'enfer nous tend les bras si nous ne venons pas chercher le pardon auprès de l'église de notre Seigneur.

Votre dévoué

Abbé Martin

 

       

 

       

Isabelle Cohen

      Je prends votre parole, mon bon père. Deux Cucugnans dans un monde si petit! J'encaisse ce gain géographique malgré le coût dramatique qu'il entraîne. Et vos sources, modestes mais précises, fournissent-elles des indications sur l'étymologie de cet intriguant lieu dit?

Isabelle Cohen
         
         

Abbé Martin

      Mes petits catéchumènes chantent souvent cu-cu-gnan-gnan mais pour une personne cultivée comme vous l'êtes cela ne peut faire une étymologie.

J'ai lu autrefois dans un livre que Cucugnan s'est appelé Cucuron, mais je n'ai là-dessus malheureusement pas d'autre renseignement à vous fournir. C'est en tout cas un magnifique village de Provence.

Votre dévoué

Abbé martin
         
         

Isabelle Cohen

      Et le fait qu'il y en ait au moins deux en France exclut la création fantaisiste (Type Trifouillis-les-Oyes ou Bécotons-les-Gonzesses).

Merci mon père.

Isabelle Cohen