Marie
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Quand vous étiez la reine...
 

    Madame Marie-Antoinette,

Je m’appelle Marie aussi. Je vous serais reconnaissante de bien vouloir répondre à quelques-unes de mes questions: je sais que vous êtes devenue reine alors que vous n'étiez qu'une adolescente. Étiez-vous effrayée quand vous êtes arrivée au trône? Est-ce que vous étiez gênée quand tout était fait pour vous plaire? Si j’avais été vous, je n’aurais pas aimé que tout le monde me regard. Finalement, je me suis toujours demandé pourquoi vous n’aidiez jamais votre peuple.

Je vous prie de bien vouloir me faire savoir les réponses à mes questions.  Je vous prie d’agréer, Madame Marie-Antoinette, l’assurance de ma considération distinguée.

Marie

Chère Marie,

Monter sur le trône de France ne m’effrayait pas et cela ne m’a jamais effrayée. Mais je ne sais pas d’où vous tenez cette idée que je ne voulais pas aider le peuple. J’ai toujours aimé les sujets du roi et malgré les circonstances, je vous assure que je les aime encore.

Marie-Antoinette