niniss59+cegetel.net
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Lit commun, lit à part

    Chère Marie-Antoinette,

J'ai ouï dire qu'après la naissance de Sophie-Hélène en 1786, vous avez demandé à votre époux la permission de faire lit à part. Cela est-il vrai? Si tel est le cas, la cour n'a-t-elle pas jasé de cela car une reine se doit en principe d’ouvrir son lit au roi son mari.

Est-il vrai qu'à votre arrivée à Versailles, vous avez été logée dans les anciens appartements de la duchesse de Berry, fille aînée du Régent Philippe II d'Orléans?

J'ai cru comprendre qu'avant de savoir que la comtesse du Barry était la favorite de Louis XV, vous avez discuté fort bien avec cette dernière. Est-ce exact?

Mes amitiés,

Anaïs


Très chère Anaïs,

Mes accouchements ayant toujours été assez difficiles, il est vrai que le Roi et moi avons décidé, après la naissance de Sophie, de ne pas de nouveau tenter le sort. J'en ai fait la demande au Roi, qui accepta de bon coeur, jugeant sa descendance assurée. Certaines personnes de la Cour se firent un plaisir de critiquer cette décision.

En ce qui concerne les appartements, je vous laisse faire vos propres recherches à ce propos. Vous semblez, d'ailleurs, bien informée.

Pour la comtesse du Barry, je ne l'ai jamais aimée et cela était bien réciproque. Je ne crois pas qu'il y a ait autre chose à ajouter sur ce sujet.

Au revoir, très chère Anaïs,

Marie-Antoinette