Bérénice, Lætitia , Maëlyss
écrivent à

   


Marie-Antoinette

   


Jalousie
Projet de CDI. Classe de Quatrième C.
 

   

Chère Marie-Antoinette,

Lorsque nous avons lu votre lettre nous nous sommes demandées au plus profond de nous-mêmes pourquoi vous avez des regrets de quitter vos enfants alors que vous avez envie de rejoindre votre mari. Nous trouvons que vous êtes courageuse et forte face à cette épreuve. Nous avons été touchées par la tristesse que vous éprouvez de quitter vos enfants. Vous avez été une femme formidable pendant votre règne. Les personnes qui vous pensaient  frivole et qui vous critiquent doivent tout simplement être jalouses car vous avez épousé leur roi.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer nos salutations distinguées.


Chères amies,

Je suis séparée de mes enfants depuis... je ne sais combien de temps. Ici, à la Conciergerie, le temps n'a plus la même importance. J'ai dû laisser mes enfants derrière moi lors de mon transfert ici. Je n'ai aucune nouvelle d'eux depuis ce temps. J'ai le cœur qui saigne, mais je me dois de garder espoir, pour eux.

Je crois aussi qu'il y a eu beaucoup de jalousie envers moi. Pourtant, être reine n'est pas une partie de plaisir! Ce n'est pas toujours facile. J'aurais aimé être à la hauteur... l'ai-je été? Je ne sais plus.

Je vous remercie pour votre lettre et je vous dis au revoir, chères amies,

Marie-Antoinette