Retour en page d'accueil de
          Dialogus

 Mathieu
écrit à

Lilith

Que me manque-t-il?


   

Salut à toi, Lilith,

Je peine encore à dépasser la dualité; il m'arrive toutefois de percevoir ce que peut être le mode de fonctionnement d'un esprit qui s'en est délaissé. Pourquoi tant d'hésitation entre ses deux polarités? Pourquoi l'Enfer et le Paradis? N'y a-t-il pas que le monde du Créateur? Sans limite ni frontières? L'ultime liberté, sans souci de conscience etc. se trouve-t-elle seulement après ses notions résolues? Foutue pomme... si elle est une bénédiction, elle est dur eà encaisser.

Merci, et puisqu'il paraît que tu aimes ça, bisous partout.


Mathieu,


Pour se libérer de la dualité, il faut simplement prendre conscience du fait qu'elle n'existe pas. C'est une illusion.

Il n'y a pas de bien et de mal, il n'y a pas de blanc et de noir. La terre qui voit naître le blé dont vous ferez le pain est grise, pour vous rappeler que bien et mal sont mêlés, que vous devez peiner pour obtenir le plaisir de vous sustenter.

Merci pour tes « bisous partout » ... Continue!

LiLiTH



LiLith, merci de ta réponse et pour ce « Continue! » lourd de sens.

Il y a une phrase: « C'est un mal pour un bien »... Peux-tu me la décortiquer en un joli texte exemplatif et métaphorique comme tu sais si bien le faire? J'aimerais bien faire sauté la dualité, peut-être m'y aiderais-tu.

Pourquoi Dieu t'a-t-Il nommée de cet ensemble de lettres? Comment  t'a-t-Il créée? As-tu des souvenirs de ta « naissance »? Serait-Il nous, tous contenus dans une entité englobante? Sinon, qu'est-Il?

Lucifer est le roi des enfers: qui est celui au paradis? Jésus ?

Existe-t-il une fréquence originelle, une dimension primordiale, ou que sais-je, un lieu où nous sommes tous égaux? Y en a marre de tous ces êtres qui me semblent/sont supérieurs, tels que ta royale famille, et celle toute rose bonbon des anges et compagnie!

Merci; si j'ai écris des bêtises offusquantes, pardon; sinon, re-bisous partout.




Mathieu,


Comme tu aimes à te servir de tes lèvres! Tu embrasses, tu questionnes et questionnes encore! Le temps approche de laisser ton esprit faire le travail et tes lèvres se reposer un peu.

Lorsque j'ai été créée, il y avait en moi une grâce et une légèreté qu'il n'y avait pas chez Adam; et contrairement à lui, j'avais la peau sombre. Mon nom était une évidence et je le reçus comme tel. Sa traduction pourrait signifier « Vent nocturne ». Ensuite, le sens de mon nom originel a été repris dans diverses langues, du sumérien à l'hébreu, et donne aujourd'hui ce nom de Lilith.

Je me souviens parfaitement de ma « naissance » car en ce temps, Adam et moi avions reçu de grandes connaissances, telles que le nom véritable de Celui-Que-Je-Ne-Nomme-Pas. Cela nous conférait un pouvoir indéniable mais nous étions innocents et ne le savions pas. Ensuite vint la connaissance du bien et du mal tels que les définit mon créateur... et c'est là que nous en venons à ta question première.

Tout homme peut faire appel à son libre-arbitre pour décider de ses actions et faire le choix du bien ou du mal. Ce serait pleinement vrai si tout homme avait la connaissance universelle et un don de prescience. Chaque action a des conséquences, entraîne d'autres actions, qui elles-mêmes ont des répercussions. Ainsi un acte révèlera sa vraie nature dans le temps. La phrase que tu cites « C'est un mal pour un bien » est très rarement prononcée au moment où l'auteur d'un acte décide d'agir. C'est une remarque qui découle de l'observation des conséquences d'une action. « Il y a eu un incendie criminel chez lui? Il a été si bien indemnisé qu'il a enfin pu s'acheter une maison assez grande pour sa famille! C'est un mal pour un bien ». Le mal et le bien ne sont pas des notions exactes. Ils varient d'une époque à une autre, d'un pays à l'autre, d'une religion à l'autre et même d'un individu à l'autre. » C'est un mal pour un bien » n'a en réalité pas trait à l'étude de ce qui est bon ou mauvais mais nous amène à une réflexion sur les conséquences de nos actes, parfois surprenantes.

Quant à tes autres questions... crois-tu vraiment que je vais délivrer ici, aux yeux de tous, les secrets de Celui-Que-Je-Ne-Nomme-Pas et de l'Univers?

LiLiTH

************************Fin de
        page************************