Retour en page d'accueil de Dialogus

 S.
écrit à

Lilith


Chère Lilith, nous devons parler


   

Lilith -si c'est bien vous- bonjour,

J'ai lu beaucoup de choses sur vous, mais elles ne m'ont qu'à moitié convaincue. Vous recevez sûrement beaucoup de lettres de vos nombreuses filles, et je ne suis sans doute qu'une admiratrice de plus. Mais je tiens à vous faire savoir que votre mode de communication est pour le moins douteux. Si tous les dieux se mettent à correspondre par e-mail, alors je veux bien leur parler! Néanmoins, je ne me prononcerai pas sur ce sujet.

Par ailleurs, je me considère encore vraiment trop jeune pour devenir pleinement l'une de vos partisanes; je remettrai donc ma véritable demande à bien plus tard.

Je me vois entourée, et pourtant me sens seule. Je suis peut-être insupportable. Je me refuse à vieillir, comme beaucoup de femmes, alors que je suis encore très jeune. Je veux ma vengeance. Je veux l'éternité et, bien sûr, je veux devenir la meilleure. C'est sûrement ce sentiment qui me ronge. Je veux sans cesse prouver aux autres que j'existe. Que ce en quoi je crois existe.

Votre dévouée S


Clarifions un peu...

Si je comprends bien, ma façon de communiquer éveille tes soupçons, tu es sceptique et tu te considères encore trop jeune pour me faire une demande véritable? Nonobstant, tu veux tout et plus encore.

Je pense que je vais considérer ta missive comme douteuse et remettre à plus tard ma véritable réponse.

LiLiTH

************************Fin de page************************