L'Europe à son goût
       

       
         
         

James Sallows

      Si le Président de Gaulle revenait de l'au-delà, est ce qu'il trouverait une Europe à son goût?

James

 

       

 

       

Charles de Gaulle

      Cher Monsieur James,

On vous a trompé! Ce n'est pas de l'au-delà que je vous écris, mais bien de votre passé: je suis chez moi, à la Boisserie, c'est l'été 69 et si j'ai cru déduire certains éléments de l'avenir, notamment grâce à nos hôtes et à certains interlocuteurs du général de Gaulle, je ne peux pas prétendre tout savoir sur l'Europe de votre temps.

Aussi je vous remercie, afin que je puisse vous répondre, de bien vouloir me dire ce qui, dans Europe du futur, serait, suivant vous, susceptible de m'affecter.

N'hésitez pas à m'en dire plus plutôt que moins, car pour n'avoir pas osé interroger Messieurs Dumontais et Delapravda, je n'en suis pas moins fort curieux du devenir de notre continent.

Alors je pourrai réagir à ce que vous avez eu la gentillesse de m'apprendre.

En vous remerciant d'avance pour vos informations, je vous prie d'agréer, Monsieur James, l'expression de mes sincères salutations,

Charles de Gaulle