La marine nationale
       

       
         
         

Myf. Merier

      Mon général,

Ces quelques mots afin de savoir quel est votre niveau de fierté qu'un porte- avions nucléaire porte votre nom, bâtiment de la marine nationale qui assurera la défense de notre cher pays depuis son port base qu'est Toulon (en espérant qu'il navigue un jour).

Dans l'attente de votre réponse mon général, veuillez recevoir mes respects les plus respectueux,

Myf.

 

       

 

       

Charles de Gaulle

      Vous aurez attendu longtemps une réponse certainement décevante. C'est qu'en dépit de mes efforts d'imagination, j'ai du mal à déterminer ce que vous appelez mon niveau de fierté quant à l'attribution de mon nom à un porte-avions, fut-il nucléaire. Je puis pourtant vous dire qu'après ceux de Foch et Clemenceau, je ne suis guère surpris que mon patronyme ait été choisi pour le fer de lance de la Royale.

En souhaitant bon vent à ce bâtiment, ainsi qu'à tous les hommes qui le servent, je rappellerai -en connaissance de cause- qu'aucun début difficile ne condamne une aventure tout entière et que la perte d'une bataille ne conditionne jamais l'issue de la guerre.

Bien sincèrement à vous,

Charles de Gaulle