Arnaud Lecuyot
écrit à

   


Charles de Gaulle

     
   

Et les Anglais alors?

    Mon général / Monsieur,

Vous aviez raison sur pas mal de choses aujourd'hui, mais avant tout sur la perfide Albion... Pour moi qui y suis, comme vous, exilé (bien que dans des meilleures conditions), je voudrais savoir si vous pensez encore qu'on devrait faire l'Europe sans eux? Leur volonté de puissance et de tromperie est remarquable, tout comme leur méconnaissance de l'Europe et de ses objectifs. Y-a-il la une différence irréconciliable et devrions-nous plutôt les laisser devenir le 52e État Uni?

Respectueusement,

Arnaud.